Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 14 juin

Le MTES prolonge la 4e période des certificats d’économies d’énergie (CEE) avec une obligation supplémentaire de 533 TWh cumac, a annoncé la DGEC aujourd’hui lors d’une réunion avec les acteurs ; soit sur 4 ans 1400 TWh pour les CEE classiques et 733 TWh pour les CEE « précarité ». Le dispositif Coup de pouce étendu monte en puissance et devrait lui aussi être prolongé. L’agrément des délégataires pour la 5e période, à partir de 2022 donc, fera l’objet d’une grande attention.

Mirova a signé un premier contrat avec Arkolia Énergies pour le financement de plus de 90 M€ de projets. En perspective : la construction de 74 MW de centrales dont 300 solaires en toiture de 100 kW, 4 de photovoltaïque au sol et un parc éolien.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a reçu 127 candidatures de territoires dans le cadre de l’appel à candidatures des Contrats de transition écologique (CTE) lancé le 2 avril. Les lauréats seront dévoilés le 9 juillet ; 19 territoires ont participé à l’expérimentation des CTE depuis février 2018.

Le modèle national de demande d’autorisation environnementale a été fixé, selon un arrêté publié le 14 juin au Journal Officiel.

Le cimentier Hoffmann Green Cement Technologies lève 15 M€ pour ouvrir une deuxième usine en Vendée. L’industriel produit un ciment basé à partir d’autres matériaux que le clinkeret revendique une empreinte carbone de 60 kg par m3 (contre 250 kg pour un ciment conventionnel).

Selon l’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), 11 millions de personnes dans le monde travaillent dans le secteur des EnR (contre 10,3 millions en 2017), dont un tiers pour le photovoltaïque qui devance les biocarburants et l’hydroélectricité. Géographiquement, la Chine est en tête avec 39% des emplois. Le secteur compte aussi 32% de femmes en moyenne.

L’opérateur de certificats d’économies d’énergie Teksial (Engie) remporte l’appel d’offres du programme de rénovation des copropriétés de la SEM Ile-de-France Energies, qui a impliqué aussi les Hauts-de-France, le Grand Est, Nouvelle Aquitaine et Bordeaux Métropole. Il porte sur 1,3 million de logements et 11 000 copropriétés. Il vise à repérer les copropriétés cibles via un registre régional, mieux mobiliser les collectivités, sensibiliser et former les copropriétaires et les syndics.

Jeudi 13 juin

Le lauréat de l’appel d’offres éolien en mer à Dunkerque sera annoncé demain vendredi 14 juin par François de Rugy, lors d’un déplacement à Saint-Nazaire. Le ministre lancera aussi le projet du consortium d’EDF au large de cette ville, purgé des recours depuis la décision du Conseil d’État le 7 juin. Il précisera enfin la politique nationale en faveur de l’éolien offshore, après que Edouard Philippe a annoncé hier « augmenter le rythme des futurs appels d’offres à 1 GW/an ».

EDF, via sa filiale EDF Pulse Croissance, acquiert 100% de l’agrégrateur allemand energy2market (e2m), spécialisé dans l’électricité d’origine renouvelable et la flexibilité. Il annonce 2 000 clients surtout en Allemagne, 4 500 sites agrégés (3 GW) et emploie 85 personnes ; e2m va être intégré dans la nouvelle activité EDF local energy management. Laquelle pilote le développement des filiales spécialisées dans la valorisation de l’énergie et de la flexibilité : Agregio, EDF Store & Forecast (logiciels pour optimiser les systèmes électriques via la prévision et le stockage), Dreev (vehicle to grid), EDF Energy PowerShift. Rejoints donc par e2m, qui gère une capacité au double de son homologue français Agregio, présent sur 1,5 GW pour sa part.

Déjà partenaire d’InnoEnergy depuis six ans, Engie entre au capital de l’accélérateur européen de la transition énergétique. Il rejoint ainsi d’autres groupes comme Schneider Electric, Total, EDF, le CEA…

La Banque européenne d’investissement et le groupe Crédit Agricole signent un partenariat pour développer la transition énergétique. Ils financent la première tranche de ce contrat à hauteur de 250 M€. Ces premiers crédits permettront au Crédit Agricole d’investir 500 M€ dans les projets de lutte contre le changement climatique des PME, ETI, entités publiques, exploitations agricoles ou collectivités locales. Une deuxième phase du même montant est aussi prévue une fois les crédits de la première consommés, permettant au final un financement d’1 Md€.

IES, opérateur de recharge rapide pour véhicules électriques annonce une levée de 10 M€ auprès de Paris Fonds Vert, le fonds pour la transition écologique des grandes villes géré par Demeter Partners et soutenu par la Ville de Paris.

Mercredi 12 juin

Le développeur anglais CWL Energy veut construire un parc éolien terrestre de pas moins de 560 MW en Écosse. Du solaire et du stockage pourraient être intégrés au projet. Celui-ci est actuellement examiné par des associations de protection de la nature, avant de pouvoir être approuvé par le gouvernement écossais. Le développeur n’a pas communiqué la date potentielle de mise en service, ni le mode de financement du parc.

Le cabinet de conseil E-Cube Innovation, dédié aux innovations durables et responsables, renforce son équipe. Il accueille Pascal Barthélémy (ex-directeur d’IFP Énergies Nouvelles), Juliette Brun (docteure en management de l’innovation et ingénierie de la conception), Roland Ollivier (ex-directeur de l’Institut de management de l’EHESP), Pascal Siegwart (ex-associé chez Aster Capital) et Dominique Vellin (professeur affilié à l’ENSTA ParisTech).

Nathalie Lhayani quitte sa fonction de conseillère au ministère de la Transition écologique et solidaire, selon un arrêté publié le 12 juin au Journal Officiel.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi mobilité, l’Assemblée nationale a adopté l’article imposant la réduction de 37,5% des émissions de CO2 d’ici 2030 et la fin des ventes de voitures à énergie fossile d’ici 2040. Le but est d’atteindre la neutralité carbone des transports terrestres en 2050.

En France, en 2018, d’après l’Ademe, les véhicules essence totalisent 54,7% des ventes de véhicules neufs, suivis par le diesel (38,9%), loin devant l’hybride non-rechargeable (4,2%), l’électrique (1,5%) et l’hybride rechargeable (0.7%).

Le parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier a lancé la 3e phase de son financement participatif, ouverte à toute la France, sur la plateforme Enerfip.

RGreen Invest a signé un contrat de préfinancement avec Générale du Solaire, via son fonds bridge Nouvelles Énergies. D’un montant de 9,6 M€, ce deal vise à financer la construction d’une centrale solaire de 15 MW. Il s’agit du cinquième investissement de RGreen Invest auprès de Générale du Solaire.

Le cabinet de conseil en transactions financières spécialisé dans les EnR Finergreen s’implante en Amérique latine et en Afrique de l’Est, avec l’ouverture de nouveaux bureaux à Mexico et Nairobi. A l’international, il est déjà présent à Abidjan (depuis 2016), Singapour (2017) et Dubaï (2018). Finergreen a réalisé 1,3 Md€ de transactions représentant 2 GW d’actifs depuis sa création en 2013. 

Mardi 11 juin

Le démonstrateur power to gas Grhyd piloté par Engie à Dunkerque a atteint le palier d’injection de 20% d’hydrogène dans le réseau de gaz naturel. Lancé en 2014, il teste l’injection d’hydrogène pour répondre aux besoins des habitants en termes de chauffage, d’eau chaude et de cuisson.

Gaël Joly quittera ses fonctions de directeur financier de Valeco début juillet. Il va accompagner la famille Gay, qui vient de céder son entreprise à l’énergéticien allemand EnBW, dans la création d’un family office. Celui-ci sera actif dans les énergies renouvelables et veut plus largement devenir investisseur majoritaire dans des entreprises évoluant dans les secteurs de la RSE.

Le tarif moyen de l’énergie issu de la troisième session de l’appel d’offres éolien terrestre, close le 1er avril, s’élève à 63€/MWh a signalé François de Rugy lors de son audition par la Commission des finances de l’Assemblée nationale le 6 juin. Lors du round 2 mi-2018 (118 MW élus sur 500 MW disponibles), la moyenne des prix proposés par les candidats s’établissait à 71,1 €/MWh. Le prix moyen lors de la première période se situait à 65,4€/MWh.

RTE et la Communauté urbaine de Dunkerque ont dévoilé lors du salon Seanergy les cinq lauréats de leur appel à projets pour le transformateur multiusages du futur parc éolien marin : Géodunes (capteurs de monitoring du milieu marin pour alimenter une base de données des courants et de la houle), le projet Hybsea (prototype de production d’hydrogène offshore), l’agence Point Triiiple (le vent fait de la musique en passant dans une sculpture en acier), le projet Cleanwhale (dépollution marine soutenue par des drones) et un projet d’algoculture autour de la sous-station.

Placée sous la protection du chapter 11, l’utility californienne en faillite PG&E vient d’être autorisée par le juge Dennis Montali à ne pas honorer les contrats passés (7,7 GW en tout) avec les producteurs d’énergie verte, parmi lesquels de nombreux PPA solaires et éoliens.

Le fournisseur alternatif d’électricité verte ekWateur a bouclé sa deuxième levée de fonds après une première augmentation de capital de 2 M€ en janvier 2017.