Valeco rejoint officiellement EnBW

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien de Cap Redounde (Crédit : Valeco)

C’est signé : l’énergéticien allemand EnBW a racheté le développeur et exploitant d’énergies renouvelables montpelliérain, avec qui il était en négociations exclusives depuis mars dernier. Jusque-là, Valeco était la propriété de ses fondateurs, la famille Gay, et de la Caisse des Dépôts (35,5% du capital).

+31% d’EnR pour EnBW

Avec cette opération, ...

dont le montant n’est pas divulgué, EnBW se renforce nettement sur le marché français. Et pour cause : Valeco se situe dans le top 10 des développeurs-exploitants d’énergies renouvelables, avec une capacité installée de 276 MW pour l’éolien terrestre, 56 MW pour le photovoltaïque et un portefeuille de projets de 1,7 GW. Son chiffre d’affaires s’élève à environ 50 M€ pour un effectif de 135 salariés.

Cette acquisition permet à EnBW d’accroître son portefeuille EnR de 31%, selon un communiqué. Pour rappel, le groupe allemand vise un objectif de 40% d’EnR dans son mix électrique en 2020 – contre 26% en 2017. Il a installé plus de 1 200 MW de capacité à partir de sources renouvelables ces dernières années.

Troisième grande acquisition en France

Il s’agit de la troisième grosse acquisition dans les énergies renouvelables en France depuis le début de l’année. En avril, EDF Renouvelables a terminé l’acquisition à 100% du groupe Luxel, qui exploite 130 MW et développe 900 MW de solaire en France. Et en mai, l’énergéticien suisse Axpo a mis la main sur Urbasolar, récupérant l’ensemble de son périmètre.