A Seanergy, les étonnantes innovations des EMR

Print Friendly, PDF & Email
La turbine d’Orbital (crédit : Orbital)

Si General Electric se fait plutôt discret au salon Seanergy à Dunkerque – aucun interlocuteur sur le stand du fabricant pendant la journée du 5 juin -, ce n’est pas le cas de son concurrent Siemens Gamesa (SGRE). Le fabricant est fier d’annoncer, par la voix de son directeur général France Filippo Cimitan, un programme de 400 turbines à installer dans le monde cette année. Et de signaler que le parc Arkona en Allemagne, à Rügen (nord-est de Rostock), inauguré en avril, a été construit avec un semestre d’avance sur le plan de marche. Ce que confirme Frédéric Grizaud, directeur des énergies marines aux Chantiers de l’Atlantique, constructeur à Saint-Nazaire du transformateur de 4 000 tonnes d’Arkona : « Un parc et une sous-station mis en service six mois plus tôt que prévu, c’est autant de revenus supplémentaires pour notre client ».

Stockage thermique associé

Mais l’étonnement cette année, chez SGRE, est plutôt à chercher en marge des générateurs. Le fabricant inaugure mi-juin à Hambourg ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.