La DGEC en confiance sur les CEE, les énergéticiens un peu moins

Print Friendly, PDF & Email

Le gouvernement va accéder au souhait des énergéticiens (les « obligés ») de prolonger d’un an l’actuelle période de collecte des certificats d’économies d’énergie, comme l’a laissé entendre Olivier David, chef du service climat et efficacité énergétique à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), lors de son audition le 21 mai par la Commission parlementaire sur l’impact de la transition énergétique. La décision devrait être officielle cet été. Reste à savoir sur quel volume exactement, même si le suspense semble faible. Le lendemain, à l’occasion...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.