A EVS 32, EDF avance sur le V2G et Renault Europe se rapproche de New Motion

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : J-P Pié)

« Plus le client nous laisse utiliser sa batterie, plus il gagne » : Eric Mevellec, directeur général de Dreev, la co-entreprise dédiée au Vehicle-to-grid (V2G) que viennent de créer EDF et la start-up californienne Nuuve, prévoit un bénéfice moyen de 20€ par mois et par batterie, soit le prix de la recharge, ce qui approcherait celle-ci de la gratuité, dans les conditions actuelles. Dreev compte gérer plusieurs centaines de batteries d’ici la fin de l’année, en France et au Royaume-Uni, via ses bornes V2G de 11 kW, proposées par Izivia (ex Sodetrel). La solution devrait aussi être déployée à terme en ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.