A EVS 32, les bonnes idées de quatre territoires

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : J-P Pié)

Congrès scientifique et salon commercial, EVS 32 organisé à Lyon en ce moment ne se résume pas aux deux annonces d’EDF, lancé dans le V2G avec Nuuve, et de New Motion, devenu fournisseur privilégié de points de charge pour les clients de Renault. Lequel a aussi présenté, d’ailleurs, un projet pilote « Plug & Charge » : un protocole de communication inédit entre voiture et borne dispense l’automobiliste de toute intervention, comme celle de badger et d’activer un paiement.

Cela dit, l’une des initiatives les plus convaincantes présentées dans la capitale des Gaules n’est pas technologique. Elle revient à Saint-Etienne Métropole et se distingue par sa préparation et sa coordination. Associée à Renault, à Demeter Partners via le fonds de modernisation écologique des transports, au fabricant de bornes ligérien E-Totem et à Enedis, la collectivité a commencé à installer une centaine de bornes après avoir fait l’inventaire des besoins auprès des habitants et lancé en 2017 un appel à manifestation d’intérêt pour les entreprises.

Un projet stéphanois porté financièrement par Demeter et E-Totem

Une carte des implantations idéales a depuis été dessinée, à partir de laquelle les administrés peuvent demander des installations complémentaires. Enedis s’est engagé à raccorder les bornes sous trois mois, dans le semestre si une instruction particulière est nécessaire. Renault offre la recharge ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.