Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 19 octobre

Emmanuel Macron prend en main la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Alors que les derniers arbitrages doivent être rendus dans les prochains jours, le président de la République recevra à dîner le mercredi 24 octobre les dirigeants d’une quarantaine d’entreprises du secteur (EDF, Engie, Total, Orano, Bouygues, Vinci, Veolia…) et de centres de recherche (CNRS, CEA…). Cette « séance de travail » portera, selon l’Elysée, sur « la réduction des émissions de CO2 liées à la consommation d’énergie, la maîtrise de la facture énergétique des Français, le made in France des nouvelles solutions énergétiques bas-carbone et les enjeux de souveraineté liés à l’énergie ».

L’Ademe a lancé le très attendu appel à projets visant à déployer des écosystèmes territoriaux de mobilité hydrogène. Les projets devront se concentrer sur la constitution de flottes professionnelles (privées ou publiques) pour le transport de personnes ou de marchandises. Cela peut concerner tous types de véhicules professionnels roulants voire même flottants (navettes fluviales ou maritimes). L’appel d’offres, s’inscrivant dans le cadre du plan H2 présenté en juin dernier, sera composé de 3 sessions dont les dates de dépôt des dossiers ont été fixées aux 11 janvier, 3 mai et 8 novembre 2019.

Lors du salon Autonomy à Paris, le 18 octobre, Izivia (ex-Sodetrel) a annoncé avoir remporté des contrats auprès de quatre syndicats d’énergie du Grand-Ouest (Bretagne) pour exploiter environ 1000 bornes de recharge, ainsi qu’un appel d’offres de la métropole Nice-Côte d’Azur. Ces contrats seront effectifs début 2019.

La date du prochain appel d’offres américain pour désigner le développeur éolien à qui sera attribuée la concession maritime dans l’état du Massachusetts a été fixée par le Bureau of Ocean Energy Management (BOEM) au 13 décembre prochain. Parmi les 19 compagnies qualifiées pour participer au tour de table, citons notamment EDF Renewables, Avangrid (Iberdrola), WPD, Deepwater, Innogy ou encore EDPR. Le potentiel du site offshore s’élève à 4,1 GW.

Jeudi 18 octobre

Oscaro Power lance officiellement son site internet dédié au marché de l’énergie solaire par autoconsommation. Comme l’avait annoncé GreenUnivers en août dernier, Oscaro Power propose des kits contenant l’ensemble des matériels nécessaires à l’installation d’une petite centrale PV. Le prix de ces kits démarre à partir de 390€.

L’Ademe a lancé un nouvel appel à projets, dans le cadre du Fonds chaleur, pour des chaufferies biomasse en entreprises. Il concerne des installations d’une capacité supérieure à 12 GWh/an.

Sodetrel, filiale mobilité d’EDF, devient Izivia. Elle annonce gérer 7 000 points de recharge de véhicules électriques en France et en vise 75 000 en 2022 dans l’Hexagone, au Royaume-Uni, en Belgique et en Italie.

Cleantech Open France a dévoilé les 7 lauréats de son concours 2018 : Electric Visionary Aircraft  (mobilité), Inalve – (agriculture et alimentation), Velco (mobilité), Rosi (EnR), Wave Bumper (eau), Weenat et Wupatec (digital et IoT). Electric Visionary Aircraft et Inalve représenteront la France à la finale du Cleantech Open à Los Angeles début 2019.

Mercredi 17 octobre

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a expliqué à la sortie du Conseil des ministres que la France se dirigeait vers une « transition écologique par paliers ». Selon lui, la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) sortira « fin octobre voire début novembre » et confirmera l’engagement de fermer toutes (4) les centrales à charbon de l’Hexagone d’ici la fin du quinquennat.

Sébastien Lecornu, le nouveau ministre chargé des Collectivités territoriales, a indiqué à Europe1 : « Je laisse des dossiers bien tenus, que je n’abandonnerai pas dans le cadre de mes nouvelles responsabilités », sous-entendant qu’il pourrait garder la main sur le dossier Fessenheim.

L’enquête publique sur le parc éolien en mer de Dieppe Le Tréport a débuté mardi 16 octobre et durera jusqu’au 29 novembre prochain. Le projet développé par le consortium composé d’Engie, EDPR et la CDC a reçu un avis sceptique de l’Autorité environnementale en août dernier.

EDF Renewables North America a choisi MHI Vestas comme fournisseur de son futur parc éolien en mer de Nautilus aux Etats-Unis. Le groupe danois/japonais fournira trois turbines V164 d’une capacité unitaire de 8,3 MW. Le parc éolien offshore (24 MW), développé en partenariat avec Fishermen’s Energy, doit être mis en service en 2020.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a assuré que la future PPE respecterait les objectifs de la LTECV de 2015. Pour rappel, le texte fixe la part d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie de 32% en 2030.

Total Eren construit sa première centrale photovoltaïque en Australie. D’une capacité de 256,5 MW, elle devrait être mise en service mi-2019.

Aster Capital lance le cabinet de conseil en stratégie d’innovation Aster Fab, tourné vers les start-up, les ETI et les grands groupes.

Mardi 16 octobre

Miguel Ángel López, actuel directeur financier de Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE) va prendre la direction du groupe en remplacement de Rosa García qui reste en  poste jusqu’au 1er décembre. Miguel Ángel López aura pour mission d‘intensifier les réductions de coûts. Depuis la fusion entre Siemens et Gamesa, l’action de SGRE a été divisée par près de deux. Elle cotait vendredi à 9,40 € contre 18 € en juin 2016 malgré de multiples annonces de plans d’économies et de licenciements qui n’ont pas convaincu la bourse.

Iberdrola cède ses actifs dans la production d’électricité classique en Grande-Bretagne, détenus par ScottishPower. Ils ont été vendus à la compagnie Drax pour 801 M€. Le groupe possède des capacités éoliennes dans le pays et compte investir 5,9 Mds€ dans les EnR. ScottishPower prévoit de miser 5,2 Mds£ (5,9 Mds€) d’ici 2022 dans les EnR, les réseaux et les technologies intelligentes.

Trois financements participatifs EnR viennent d’être lancés. Deux par  Neoen, avec Lendosphere et Wiseed, pour co-financer deux centrales solaires de 8,53 MW et 7,83 MW. Un autre par WEB Energie du Vent, en partenariat avec Lumo, filiale de la Société générale désormais, pour un parc éolien de pas moins de 38,4 MW.

Vestas a passé le cap des 4 GW de capacité installée en France.

La première pierre d’un démonstrateur de bâtiment autonome en énergie – en partie grâce à une centrale PV –  a été posée à Grenoble. La livraison est prévue début 2020.

À Nantes, la salle de spectacles du Zénith va accueillir 4 hectares d’ombrières de parking photovoltaïques. L’installation de 2,5 MW produira 2 800 MWh chaque année et sera mise en service en mars 2019.

Lundi 15 octobre

La Programmation pluriannuelle de l’énergie figure au programme du Conseil des ministres de mercredi 17 octobre, pour consulter le gouvernement sur le sujet. André Joffre, fondateur de Tecsol, estime néanmoins sur Twitter que la feuille de route serait fixée :  » Aucun réacteur (mis à part les 2 de Fessenheim) ne devrait être arrêté avant 2029. Cela signifie également que la décision de lancer un nouvel EPR ne devrait pas être prise pour l’instant ».

Siemens-Gamesa et le Grand Port Maritime du Havre ont signé un accord-cadre pour préparer l’arrivée des usines de l’industriel dédiées à l’éolien en mer en France (Dieppe-Le Tréport, Saint-Brieuc et Yeu-Noirmoutier) et pour le marché européen. L’accord vise aussi à lancer les travaux d’aménagement de la zone portuaire.

La Model 3 de Tesla aurait franchi les 100 000 exemplaires vendus, selon les estimations d’Electrek et de Bloomberg. Le record n’a pas encore été confirmé par l’entreprise.

Iberdrola a signé un PPA de long terme, mais d’une durée non précisée, avec la compagnie télécom basque Euskatel pour la revente de la production du futur parc photovoltaïque Nuñez de Balboa, d’une capacité de 391 MW, que l’électricien construira dans la région d’Extremadura en Espagne.

Le Royaume-Uni a lancé sa « GB Green Week ». À cette occasion, la ministre de l’Énergie britannique Claire Perry a demandé au Comité sur le changement climatique une feuille de route pour atteindre une réduction de 80% de gaz à effet de serre d’ici 2050, sur la base de 1990.

L’hydrolienne de Sabella a été remise à l’eau aujourd’hui 15 octobre, pour trois ans et après deux ans de nouveaux tests. Elle alimentera l’île d’Ouessant.

SolarEdge a acquis environ 75% des actions du fabricant coréen de batteries lithium-ion Kokam, pour un montant de 88 M$ (75 M€). SolarEdge compte en faire sa filiale à 100%.

Le CSTB, Elioth, l’Alliance HQE-GBC, Efficacity, Effinergie, Certivéa, l’Association BBCA et Atlantech ont annoncé le lancement du projet Quartier E+C-, un programme de R&D sur trois ans pour intégrer les problématiques environnementales dans la conception urbaine.