Les D8 de Siemens-Gamesa autorisées à Saint-Brieuc

Print Friendly, PDF & Email
(Copyright Paul-Langrock.de/Ailes Marines)

Les nouvelles turbines du projet éolien offshore du consortium Ailes Marines au large de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) ont été autorisées par le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES). Le changement avait été notifié en septembre et consiste à remplacer les machines prévues initialement, les 8 MW à boîtes de vitesses d’Adwen (AD 8) par celles de son repreneur Siemens-Gamesa, en l’occurrence des D8 de même puissance mais à entraînement direct.

Cette décision du MTES devrait susciter ...

Article précédentMobilité électrique : Gireve ouvre son capital au FMET
Article suivantBatteries ou mobilité hydrogène : la France doit-elle choisir ?