L’Espagne desserre l’étau autour de l’autoconsommation

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Le Conseil des ministres espagnol a approuvé, vendredi 6 octobre, un décret mettant fin à plusieurs dispositions empêchant le développement de l’autoconsommation, en particulier le fameux « impuesto al sol ». Cette taxe imposée aux producteurs d’électricité solaire, petits ou grands, avait crystallisé autour d’elle les doléances du secteur des énergies renouvelables. Son abrogation, qui avait été annoncée en juin dernier par Teresa Ribeiro, la ministre espagnole de la Transition énergétique, était l’une de ses priorités.

Mettre fin à une situation absurde

Le gouvernement a justifié ce décret estimant qu’il fallait mettre fin à « une situation absurde ». Elle fait référence à ...