Mobilité électrique : EDF veut devenir leader des bornes de recharge en Europe

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
© Sodetrel

EDF fait tout pour que la transition énergétique soit avant tout une transition électrique. Un plan solaire a été présenté en décembre dernier, un autre sur le stockage en mars et un troisième sur la mobilité électrique, aujourd’hui, grâce auquel l’électricien national compte devenir le premier opérateur d’infrastructures de recharge publique et privée en Europe.

Ce troisième plan est le plus urgent et pour l’instant, sans doute le plus stratégique. A la différence des deux premiers, le nouveau programme vise 2022 et non 2030. Son exécution sera rapidement vérifiable et payante, ou non. A plus long terme, il  justifie à sa façon un scénario d’« augmentation légère de la consommation électrique » en France, pour reprendre les termes de Jean-Bernard Lévy, président d’EDF. Cet engagement d’EDF tombe donc à point nommé, juste avant que ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.