En France, EDF a un plan pour le solaire

Print Friendly, PDF & Email

« Un plan qui va marquer un tournant dans la filière solaire en France » : Jean-Bernard Lévy, président d’EDF, frappe un grand coup à la veille du One Planet Summit et veut montrer qu’EDF a su apprécier le renoncement du gouvernement sur les 50% de production nucléaire dans le mix électrique en 2025 – « c’est notre réponse à la communication à l’issue du Conseil des ministres du 7 novembre », formule Jean-Bernard Lévy. Et la réponse est… d’installer 30 GW de capacités solaires dans l’Hexagone hors ZNI d’ici 2035, en commençant par 1,5 GW/an entre 2020 et 2025 et en augmentant le rythme ensuite.

Combler le retard français

Une ambition à comparer au niveau de l’ensemble des raccordements de projets solaires en France : 551 MW en 2016, soit le plus bas observé depuis 2010… « Nous allons manquer les objectifs de la PPE, d’une bonne poignée de GW », constate Antoine Cahuzac, directeur général d’EDF EN. EDF veut donc désormais aider la France à « rattraper son retard » et à passer de 1,6% – la part du solaire dans le mix électrique – à au moins 6,5% – la part des 30 GW d’EDF en 2035. EDF prévoit pour ce faire un investissement de 25 Mds€, avec des partenaires investisseurs. Le niveau des fonds propres à mobiliser n’est ...