Eolien : Siemens/Gamesa devient leader mondial, Areva se retire

Print Friendly, PDF & Email

Siemens Media Summit 2007

Gamesa a annoncé auprès du gendarme espagnol de la Bourse avoir trouvé un accord définitif de rapprochement avec Siemens, mettant fin à six mois de négociations. A la suite de ce mariage (pas d’OPA), le nouveau groupe industriel pèsera plus de 10 milliards d’euros de capitalisation boursière et détiendra environ 13,5% de parts de marché, doublant le chinois Goldwind, actuellement n°1 mondial. Une opération qui aura des conséquences en France : Areva va céder sa participation dans Adwen, la coentreprise qu’il détenait avec Gamesa dans l’éolien offshore, ...

Article précédentNeoen et Enel lauréats de 85,5 MW en Zambie
Article suivantLa BEI réfléchit à un fonds de garantie pour le biométhane en France

1 COMMENT

  1. Areva ne pesait déjà pas grand chose dans ce secteur. En raison d’une une arrivée trop tardive (prédominance de la culture du tout nucléaire oblige). La croissance, externe essentiellement, manquait de fondements. et d’expertise. Qui peut le plus, ne peut obligatoirement le moins.
    En tous cas, la stratégie des groupes Allemands se dessine alors que nous en sommes encore aux paris : faites vos jeux, les jeux sont faits ?

Comments are closed.