Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 19 janvier

Dans une interview à Reuters, le président des États-Unis Donald Trump a déclaré qu’il prendrait bientôt sa très attendue décision sur les panneaux solaires fabriqués à l’étranger. Elle doit tomber avant le 26 janvier, pour favoriser l’industrie nationale, notamment Suniva et SolarWorld USA. Mais une grande partie des panneaux américains sont faits de cellules manufacturées en Asie. La mesure risque aussi de freiner le marché US.

La CRE se réjouit que le Parlement européen soutienne des appels d’offres technologiquement différenciés et pas neutres : « l’optimisation de l’outil industriel apporte, à terme, des économies d’échelle et une baisse des coûts ».

Un an après le lancement d’une offre commune de fourniture d’électricité off-grid en Côte d’Ivoire, EDF et OGE annoncent la mise en place d’un programme similaire au Ghana. Leur co-entreprise Zegha s’occupera de l’installation et de la maintenance des kits solaires.

En retard sur ses objectifs, l’Ukraine avance quand même dans les EnR. GE et la société DTEK ont signé pour l’installation de 26 éoliennes de 3 MW, première tranche d’un parc de 200 MW dans la région de Zaporijia. La construction devrait s’achever fin 2018.

Masdar reprend 49% des parts de Krnovo Green Energy, la filiale d’Akuo Energy en charge du parc éolien (72 MW) de Krnovo au Monténégro, en service depuis novembre 2017.

Le Canada lance un AMI pour financer son programme destiné aux EnR émergentes (marines et géothermie). Il est déjà doté de 200 MCan$ (131M€), à investir dans les projets innovants. Les intéressés ont jusqu’au 11 février 2018 pour se manifester.

Jeudi 18 janvier

Le saoudien AcwaPower rejoint le programme SolarCoins et devient le premier développeur-producteur de standard mondial à adopter cette monnaie numérique cryptée sous blockchain. Il recevra 1 Solarcoin pour chaque MWh solaire produit.

Quatre start up viennent d’obtenir le label « Entreprise innovante »Gulplug (capteurs d’énergie), Hevatech (conversion chaleur-électricité), Monabee (équipements connectés de la maison), upOwa (solaire hors réseau), de la part du pôle de compétitivité Tenerrdis, en partenariat avec Bpifrance, InnoEnergy,  Chambéry Grand Lac Economie,  Demeter et Grenoble Angels.

Selon le groupe de recherche Aurora Energy Research, l’éolien offshore britannique pourrait atteindre 30 GW de capacité d’ici 2030. Aurora préconise que le gouvernement du Royaume-Uni continue de soutenir les producteurs avec des contracts for difference. Cette mesure ferait économiser 2 Mds£ (2,2 Mds€) aux consommateurs.

La Banque Européenne d’Investissement a déclaré avoir investi 8,6 Mds€ en France en 2017, dont 55 % dédiés à l’action climatique et 32 % pour le soutien à l’innovation. La France a reçu 4,7 Mds€ pour 56 projets via le fonds Juncker, soit 50% de plus qu’en 2016.

Mercredi 17 janvier

Un parc solaire de 30 MW construit par Solairedirect (filiale d’Engie) a été inauguré au nord-est de Dakar, au Sénégal. Le projet a été financé à hauteur de 43 M€ par Meridiam et Proparco (filiale de l’Agence française de développement). Le pays dispose de seulement 650 MW de capacité électrique, fossile comprise.

Le cabinet de Nicolas Hulot a annoncé le 16 janvier que la version définitive du plan quinquennal de rénovation énergétique des bâtiments, actuellement en consultation publique, devrait être publiée fin février, pour pouvoir présenter les dispositifs début mars.

Mardi 16 janvier

Engie Cofely a annoncé l’acquisition des PME Inter Énergies et Dargent Thermique, toutes deux spécialisées dans l’installation de panneaux photovoltaïques et de pompes à chaleur.

Au Portugal, les projets solaires non-subventionnés et approuvés ont dépassé les 756 MW. Par ailleurs, un premier PPA de dix ans a été signé entre le développeur Hyperion et le distributeur Axpo Iberia, pour une centrale solaire de 28 MW prévue dans le sud du pays.

La plateforme de financement participatif AkuoCoop a clôturé la collecte du deuxième projet hydroélectrique développé par Akuo Energy. D’une puissance de 2 MW, ce projet savoyard a reçu 300 000 € en 26 jours.

Le programme Advenir est prolongé dans le cadre de la quatrième période des certificats d’économies d’énergie. Il cible le financement de 13 700 points de charge pour les véhicules électriques d’ici à 2020 et s’ouvre à une nouvelle catégorie de bénéficiaires : les bornes de recharge en voirie, qui s’ajoutent aux particuliers et entreprises.

Masdar et EDF ont signé un MoU visant à développer des projets dans l’énergie, notamment off grid, en Afrique subsaharienne.

Lundi 15 janvier

Sunna Design a remporté le prix Zayed Future Energy dans la catégorie PME, remis aujourd’hui lors du World Future Energy Summit d’Abu Dhabi. La société bordelaise, spécialiste de l’éclairage solaire, reçoit un prix de 1,5 M$.

La New Energy and Industrial Technology Development Organisation (NEDO) a annoncé le lancement de deux appels d’offres début février pour soutenir le développement de projets éoliens offshore flottants au Japon.

Pour l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (Irena), l’Union européenne a les moyens d’être plus ambitieuse quant à la part d’EnR dans son mix énergétique. Elle préconise un objectif de 34% d’ici 2030 plutôt que les actuels 27%.

La vente de la compagnie d’électricité néerlandaise Eneco attire les pétroliers Shell et Total, ainsi que d’autres groupes de l’énergie. Tous convoitent un portefeuille de 1 900 MW d’énergies renouvelables, dont 1 700 MW d’éolien terrestre et offshore. Le montant de la vente pourrait atteindre 3 Mds€.

Le gouvernement allemand devrait mettre aux enchères 4 GW supplémentaires pour l’éolien terrestre et le solaire photovoltaïque. Cette vente pourrait aider à atteindre l’objectif de réduction de 40% des émissions de CO2 par rapport à 1990.

Le BioGPL de Primagaz intègre la base carbone de l’Ademe avec un facteur d’émissions de 60 grammes de CO2 par kWh. Cette intégration se couple à son adhésion au Syndicat des énergies renouvelables.