Une deuxième centrale solaire sans subventions en projet au Royaume-Uni

Print Friendly, PDF & Email
Le plan de la ferme solaire de Cleve Hill © Hive

Le solaire sans subvention change d’échelle Outre-Manche. Après la petite ferme de Clayhill, la centrale de Cleve Hill devrait ouvrir sur la côte nord du Kent en 2020. Conçu par Hive Energy et Wisol, l’installation doit développer une capacité de 350 MW – soit 5 fois plus que la plus grande unité solaire du Royaume-Uni.

L’investissement mobilisera 27,25 M£ (30,74 M€), avec 1 M£ (environ 1,1 M€) de taxe par an au gouvernement local. De quoi ranimer une industrie en berne depuis la coupure totale des subventions aux installations solaires au sol en juillet 2015.

Article précédentL’Ademe teste ses « boosters » de rénovation sur le terrain
Article suivantN. Hulot avec les ONG : « Quatre mois pour faire des choses sur les EnR »