N. Hulot avec les ONG : « Quatre mois pour faire des choses sur les EnR »

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Nicolas Hulot (ministère de la Transition écologique et solidaire)

Le rendez-vous ce matin entre les grandes ONG environnementales françaises et Nicolas Hulot accompagné par Michèle Pappalardo, directrice de cabinet, et Benoit Faraco, conseiller climat,  a tourné à « la calinothérapie », selon l’un des participants. Un traitement rendu nécessaire par le choc de l’abandon de l’objectif 2025 de la Loi de transition énergétique sur la place du nucléaire, dévoilé mardi 7 novembre. Le ministre a prié ses interlocuteurs (Réseau action climat, Greenpeace, WWF, FNH, la LPO, FNE, le Cler…) de croire qu’un compromis avait été obtenu et qu’il a permis de « gagner autre chose », mais sans préciser quoi…

Nicolas Hulot a de nouveau évoqué ce matin son concept de Green New Deal, un plan d’action qui doit réconcilier économie et écologie. Il a indiqué qu’il se donnait quatre mois pour progresser sur les énergies renouvelables, notamment sur...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.