Paquet énergie européen : quelle visibilité pour les EnR ?

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : Neoen

Il y a des décisions qui résonnent a priori comme des bonnes nouvelles. Avec son vote hier sur le paquet énergies propres, le Parlement européen appelle officiellement à rehausser les ambitions continentales dans les énergies renouvelables, pour atteindre une cible de 35% en 2030. Après l’accord a minima en Conseil des ministres en décembre (27% d’EnR en 2030), « c’est un signal très positif envoyé aux États-membres », souligne Neil Makaroff, responsable Europe du Réseau Action Climat France. D’autant que les eurodéputés ont aussi voté en faveur d’un objectif de long terme de neutralité carbone en 2050. « Le vote du Parlement rouvre le dossier des objectifs du paquet avec deux enjeux. D’abord, mettre l’Europe en phase avec l’Accord de Paris. Il faut se souvenir que le début des discussions remonte à avant la Cop21. Ensuite, actualiser les cibles pour tenir compte des tendances de marché, en particulier la baisse des coûts des renouvelables. »

Quelle visibilité pour les investisseurs ?

Mais les inconnues sur les modalités d’application génèrent un flou sur ...