Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 24 janvier

Le fonds infra de la société de gestion franco-suisse Quaero Capital poursuit ses achats en France : il acquiert un portefeuille éolien de 150 MW développé par EnergieTeam. Le montant de la transaction serait proche de 400 M€. Quaero a déjà racheté récemment des actifs éoliens français (27 MW) au développeur allemand WKN.

Fécamp au premier semestre 2020, Saint-Brieuc et/ou Courseules-sur-Mer au second : c’est le calendrier des décisions finales d’investissement pour les projets de parcs éoliens posés en mer en Bretagne et Normandie des consortiums conduits par EDF Re et Iberdrola, selon une source proche des dossiers. Des quatre développeurs engagés dans les parcs éoliens flottants français « pilotes », EDF Re devrait aussi être le premier à lancer son chantier, cette année et au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône en Camargue. Cette ferme de trois éoliennes pourrait être mise en service avant le parc posé en face de Saint-Nazaire.

JPEE finance près de 100 MW de centrales solaires et 8 projets auprès des Caisses d’Epargne (Normandie, Hauts de France, Loire Centre et Aquitaine Poitou-Charentes accompagnées par la filiale Hélia Conseil), pour une enveloppe de 92 M€. Le développeur a été lauréat de 138 MW de projets solaires depuis le début de l’appel d’offres public « CRE4 »

Le consortium composé de Total, du japonais Marubeni et de la Qatar General Electricity and Water Corp établit un nouveau record de prix à 15,67 $/MWh (14,15 €/MWh) grâce au projet de 800 MW récemment remporté au Qatar. Le précédant record était détenu par le français Akuo Energy avec son projet de 150 MW au Portugal adjugé à 14,76 €/MWh.

Son usine n’est pas encore sortie de terre mais le développeur de projets hydrogène vert québécois H2 Energies affirme accepter déjà des commandes à 3,5 $Can le kilo (2,4€). Un prix qu’autoriserait une production à partir de la biomasse transformée en syngas cracké, à la place de l’électrolyse, comme s’y prépare aussi Haffner Energy en France.

Le jeune développeur américain Daybreak Power veut construire une STEP (station de transfert d’énergie par pompage) près du Lake Powell (Utah) en territoire Navajo. L’installation fonctionnerait couplée à des parcs éoliens et solaires et pourrait atteindre les 2 200 MW en estimation haute. Le projet, qui comprend également la construction d’une ligne HT de 500 kV, est estimé à 3,6 Mds$.

Jeudi 23 janvier

La part des renouvelables dans la consommation finale d’énergie a atteint 18% dans l’Union européenne en 2018, d’après les dernières données d’Eurostat, pour un objectif de 20% en 2020. La France, comme l’an dernier, est après les Pays-Bas l’Etat le plus en retard sur sa cible : 16,6% fin 2018 pour un objectif de 23% en 2020.

Les vraies performances des isolants posent-elles problème ? C’est la conviction de Jean-Yves Le Déaut, scientifique, ancien député et ancien vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques. Dans un entretien accordés aux Echos, il estime que la DHUP et le CSTB « devraient faire la lumière sur les moteurs de calcul des performances des produits isolants, d’une grande opacité. »

Les agrocarburants pour le transport aérien français vont bénéficier d’un appel à manifestation d’intérêt lancé par le MTES lundi prochain et présenté par Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, lors d’un déplacement  au Delivery center d’Airbus à Toulouse, en présence d’Air France, Safran, Total et Suez.

La hausse de 2,4% des tarifs réglementés de l’électricité (tarifs bleus résidentiels et ceux applicables aux petits professionnels) aura lieu le 1er février prochain. Il s’agit de la troisième augmentation des TRV en huit mois. En cumulé, le prix de l’électron s’est renchéri en France de 10,6% en moins d’un an.

Le début d’année est propice aux bonnes résolutions. C’est le cas chez six opérateurs d’effacement, qui viennent de prendre une série d’engagements publics à l’égard des grands consommateurs industriels ou tertiaires et du réseau électrique. Leur charte promet entre autres d’appliquer « la lettre et l’esprit des règles régissant le fonctionnement de l’ensemble des dispositifs de valorisation des effacements » ; elle est signée par Centrica, Enerdigit, Energy Pool, Eqinov, Total Flex et Voltalis.

Total a nommé Alexis Vovk directeur général Marketing & Services et membre du comité exécutif. Ce diplômé de l’Essec était depuis 2016 directeur France et président de Total Marketing France, en charge des activités opérationnelles du groupe en France, dont son réseau de stations-service. Il est notamment responsable du développement des nouvelles mobilités.

LONGi a signé un contrat d’approvisionnement massif avec Tongwei Solar pour la fourniture de 480 millions de wafers sur trois ans, pour un montant de 1,88 Md$ (1,7 Md€).

Mercredi 22 janvier

Total va installer et exploiter jusqu’à 20 000 nouveaux points de charge pour véhicules électriques aux Pays-Bas, où il vient de remporter le marché public de la région métropolitaine d’Amsterdam. L’électricité qui alimentera ce réseau sera à 100% d’origine renouvelable (solaire, éolien…) et produite dans le pays. Total Netherlands est déjà le principal opérateur dans cette région de 3,2 millions d’habitants avec plus de 4 500 points de charge opérationnels et accessibles au public. Le groupe a l’ambition d’opérer 150 000 points de charge en Europe en 2025.

L’interdiction du démarchage téléphonique pour des opérations de rénovation énergétique mais aussi de production d’énergies renouvelables a été votée par l’Assemblée nationale aujourd’hui 22 janvier 2020. La mesure était soutenue par le gouvernement.

Sophie Aubert est nommée conseillère chargée du suivi de l’exécution des réformes au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, par un arrêté paru au JO du 22 janvier.

La filiale française du développeur autrichien éolien et hydro RP Global vise 1 GW de projets en préparation en 2024, dont une partie sur le segment solaire. Elle annonce renforcer sa structure et recruter. RP Global France a bénéficié de 70 MW autorisés l’année dernière et prépare 350 MW de projets en ce moment.

Mardi 21 janvier

McPhy « a remporté aux Pays-Bas un énorme marché, de 20 MW, pour une plateforme hydrogène avec électrolyseur », a annoncé ce matin son directeur commercial Pierre Lombard lors d’un pitch pour Paris 2024. La station servira entre autres à transformer en H2 la production excédentaire des parcs éoliens en mer au nord du pays.  

La Banque des Territoires et CNR ont signé un accord de partenariat visant à détenir ensemble plus de 500 MW de nouveaux projets éoliens d’ici à 5 ans, sur la base de projets en cours de développement. L’accord pourra être prolongé sur une durée de dix ans. La Banque des Territoires est actionnaire de CNR à hauteur de 33,2%.

Engie UK annonce la cession à Octopus Energy de son activité de fourniture de gaz et d’électricité aux clients résidentiels britanniques. L’accord concerne 70 000 clients.

Le groupe Idex rachète la société Cisénergie, spécialisée dans la production, l’utilisation et la gestion de l’énergie thermique pour les industries et le bâtiment et présente en Centre-Val-de-Loire et Ile-de-France. Elle a réalisé 12 M€ de chiffre d’affaires en 2018 et emploie une cinquantaine de collaborateurs.

Lundi 20 janvier

L’installateur de panneaux PV Solewa a acquis l’activité solaire du groupe Terrena et de ses filiales Terrena Innovation et Inovia pour un montant non précisé. Solewa annonce un chiffre d’affaires de 18 M€ en 2019.

BRL, le réseau hydraulique de l’Aude, du Gard et de l’Hérault, propriété de l’Occitanie, a conclu un accord avec l’Arec régionale pour développer les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ; est envisagé entre autres un projet solaire sur 12 km de berges du canal d’irrigation entre Fourques et Bellegarde dans le Gard, alimenté par le Rhône.

La Commission européenne  autorise l’Ademe à contribuer à hauteur de 16,1 M€ au fonds de garantie Geodeep pour soutenir les recherches de géothermie profonde. Les garanties de Geodeep couvrent le risque élevé d’échecs de forages coûteux, qui fait reculer les investisseurs privés.

Reden Solar acquiert 2 centrales photovoltaïques totalisant 18,7 MW dans le sud de la France auprès de Mirova et la Caisse des Dépôts. Le développeur-producteur compte 550 MW en service en France et à l’international.

Le conseil de surveillance de PSA a donné son feu vert à l’étude d’une coentreprise de batteries pour les véhicules électriques avec Total et sa filiale Saft. Cette possible future JV entre les deux groupes travaillerait à la conception, fabrication et commercialisation de modules dans le cadre de l’Airbus des batteries.

Pour encourager la gazéification hydrothermale, GRTGaz veut préparer d’ici 2022 un pilote préindustriel sur un site disposant d’environ 10 000 tonnes par an de déchets ou de résidus de biomasse liquide. Le procédé consiste à transformer en biogaz de la biomasse liquide comme des micro-algues, boues de stations d’épuration, des digestats de méthanisation agricole ou des effluents agricoles.

Les deux projets d’hydrogène industriel par électrolyse d’H2V Industry à Loon-Plage (Nord) et à Saint-Jean-de-Folleville (Seine-Maritime) vont faire l’objet d’un bilan de la concertation organisée par la Commission nationale du débat public qui, au JO du 18 janvier, attire l’attention sur « l’accessibilité des études nécessaires à l’information du public. Durant cette première phase, leur indisponibilité n’a pas permis de garantir pleinement le droit à l’information ».

Au JO du 8 janvier, Laurent Pavard est nommé président de la commission particulière du débat public (CPDP) sur le projet éolien en mer de Bretagne sud et Gilles Vrain membre de la CPDP sur le projet d’éolien en mer au large de la Normandie.

Aledia, Ekwateur ou encore EasyMile font partie des 83 start-up sélectionnées par le programme French Tech 120 lancé en septembre par le gouvernement. A la clé et pendant un an le soutien d’organismes publics, ministères et agences gouvernementales pour accélérer la croissance.

Daniel Bour, président de la Générale du Solaire, a été réélu au poste de président d’Enerplan, lors du Conseil d’administration du syndicat professionnel du 16 janvier dernier.