Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 15 juin

Prévues pour le 19 juin, les propositions du groupe de travail solaire retenues par le ministère de la Transition écologique et solidaire devraient être présentées le 28 juin, si le calendrier est maintenu. Les arbitrages sont en cours. Le relèvement et le niveau du plafond du tarif d’achat en guichet ouvert (100 kW aujourd’hui) ne sont pas arrêtés, une modulation du tarif selon la géographie n’étant pas exclue. Perdure également, pour l’instant, l’idée de relancer l’appel d’offres solaire + stockage pour les Dom, malgré l’opposition de la CRE.

EDF Renewables va développer et construire un parc éolien de 200 MW dans l’état de l’Iowa pour l’énergéticien Alliant Energy. La mise en service est prévue en 2020.

L’énergéticien finlandais Fortum s’est félicité d’avoir remporté 823 MW, dans le cadre d’une co-entreprise avec le groupe Rusnano, lors de l’appel d’offres éolien en Russie sur… 830 MW ouverts. Il annonce aussi avoir gagné 110 MW sur 150 MW proposés dans le segment solaire de ces enchères.

Jeudi 14 juin

Selon un communiqué du 12 juin, l’Elysée compte reconduire Elizabeth Ayrault à la présidence du directoire de la CNR. Les commissions ad hoc de l’Assemblée nationale et du Sénat devront au préalable se prononcer sur cette intention.

Le développeur Neoen a signé avec la plateforme de financement participatif Wiseed un contrat cadre prévoyant une collaboration régulière pour le financement de projets solaires CRE4. Ainsi, une première collecte de 250 000 €, auprès des habitants de 5 départements occitans, a été lancée pour financer une centrale au sol de 5 MW.

Renault annonce un investissement de plus d’1 Md€ pour le développement et la production de véhicules électriques en France. Le groupe prévoit notamment le doublement des capacités de production de la Zoe à Flins (Yvelines), l’introduction d’une nouvelle plateforme électrique de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi à Douai (Nord) et le triplement des capacités de production de moteurs électriques à Cléon (Seine-Maritime). Renault affiche une croissance de ses ventes de VE de 38% en Europe avec une part de marché de 23,8% en 2017.

Le fabricant américain de modules photovoltaïques SunPower, détenu par Total, a cédé à Enphase son unité dédiée aux micro-onduleurs, issue du rachat de SolarBridge Technologies en 2014. L’accord prévoit un versement de 25 M$, auquel s’ajoute le transfert à SunPower de 7,5 millions d’actions d’Enphase, qui devient son fournisseur exclusif d’onduleurs.

Mercredi 13 juin

Les résultats du tout premier appel d’offres éolien russe seront connus dans les prochains jours. L’association de l’industrie éolienne russe RAWI a présenté le profil économique de cette compétition de 830 MW pour laquelle 2,2 GW ont été déposés, insistant notamment sur l’un des capex proposés par un développeur, pour 226 MW à mettre en service en 2021. Il s’élève à 59 339 roubles/kW, soit 802€/kW et donc 802 000€/MW. L’appel d’offres prévoit 65% de contenu local. 

Présenté lundi prochain en conseil des ministres, le projet de loi Pacte autorisera la vente de participations de l’État dans Engie, entre autres. Il pourra descendre sous la barre d’un tiers des droits de vote. L’État détient aujourd’hui 24,1% du capital et 33% des droits de vote.

Les députés ont approuvé en commission spéciale l’amendement sur l’éolien offshore dans le projet de loi « Relation de confiance », de retour à l’Assemblée nationale à partir du 26 juin. Le texte prévoit la possibilité d’annuler, avec indemnités, les six premiers projets de parcs éoliens en mer français, si les renégociations tarifaires actuelles échouent.

Le périmètre du label Transition énergétique et écologique pour le climat (TEEC) s’ouvre aux fonds immobiliers, Organismes de placement collectif immobilier(OPCI) et sociétés civiles de placement immobilier (SPCI). Depuis sa création fin 2015, 19 fonds ont reçu ce label.

La région PACA veut porter la proportion de son budget dédié à la croissance verte et aux projets de développement durable à 30% d’ici à trois ans, contre 20% actuellement (soit 400 M€ en 2018).

Mardi 12 juin

Défenseur d’Axa assureur d’Enedis, Matthias Pujos signale avoir obtenu de la cour d’appel de Nîmes, le 25 mai, puis du tribunal de commerce de Nanterre, le 7 juin, que le mécanisme de tarif bonifié pour les producteurs solaires entre 2006 et 2012 soit qualifié d’aide d’Etat et que celle-ci soit jugée illégale faute d’avoir été notifiée en temps utile à la Commission européenne. « C‘est une victoire judiciaire pour Enedis et Axa face à des producteurs qui réclamaient le bénéfice d’une aide radicalement illégitime », commente cet avocat. Les producteurs demandaient une indemnisation (1,3 Md€ en tout) du fait des réponses tardives du gestionnaire de réseau, qui les ont privés de ce tarif initialement élevé.

GRDF, GRTGaz, la FNSEA et l’Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF) créent l’association France Gaz Renouvelable, présentée officiellement en septembre prochain. A vocation pratique et business, elle vise à susciter puis déclencher un maximum de projets de biométhane dans le monde agricole  en mettant en relation les gestionnaires de réseaux de gaz, les agriculteurs, les fabricants et installateurs, auxquels l’association est aussi ouverte.

Selon les chiffres de la CRE, 19% des clients résidentiels dans l’électricité sont désormais en offre de marché, soit 6,2 millions de sites sur 32 millions ; 6,1 millions ont choisi un fournisseur alternatif. Dans le gaz, 6 millions sur 10,7 millions de compteurs sont en offre de marché, soit 56%.

Lundi 11 juin

Le conseil d’administration du groupe portugais EDP a recommandé à ses actionnaires de ne pas vendre leurs titres au chinois China Three Gorges, estimant que le prix proposé par ce dernier est sous-évalué. Sa filiale EDPR, également concernée par l’OPA, est sur la même position.

Déception pour la filière autoconsommation lors de l’examen du projet de loi Elan : l’Assemblée nationale a voté contre un amendement visant à considérer « la production d’énergies renouvelables comme une action de réduction de la consommation d’énergie du bâtiment ». Cette disposition aurait ouvert la voie à des CEE autoconsommation.

La société nantaise EP, à l’origine d’une plateforme pour l’habitat avec notamment des solutions de rénovation énergétique, vient de racheter la start-up Kadran, également nantaise et spécialisée dans les enchères immobilières en ligne.