Une quatrième station H2 ouverte en région parisienne

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Engie)

Acheteur il y a un an de 50 utilitaires Kangoo électriques équipés du prolongateur d’autonomie à hydrogène de Symbio, Engie vient d’inaugurer une station d’hydrogène à Rungis (Val-de-Marne) au Marché d’intérêt national (MIN) pour recharger ces mêmes véhicules. Ils sont mis à disposition en longue durée par la société de location Alphabet depuis quelques semaines et utilisés par les collaborateurs d’Engie Cofely basés à Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

H2 d’origine fossile pour commencer

La station est pour l’instant capable de fournir 20 kg/jour, pour 20 à 25 voitures en moyenne. Mais cet hydrogène est livré par camions et dans des bonbonnes, c’est-à-dire à l’ancienne et avec une molécule non renouvelable. A partir de l’année prochaine, la capacité sera ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.