Le fournisseur vert Plüm Energie s’attaque au tarif « heures creuses »

Print Friendly, PDF & Email

Tout jeune fournisseur alternatif d’électricité – il s’est lancé en 2016, comme Ilek et ekWateur le francilien Plüm Energie veut s’affirmer sur le créneau des économies d’énergie et d’euros, tout en ne commercialisant que de l’électricité renouvelable locale. En l’occurrence et pour l’instant, celle de centrales hydroélectriques sur la Seine, préférée à celle des barrages norvégiens même si elle est plus chère.

En compagnie du comparateur Selectra, la société propose à partir d’aujourd’hui et pour un mois une offre promotionnelle sur les formules « heures pleines heures creuses » (HPHC), promettant un kWh 30% meilleur marché que celui du tarif réglementé aux moments de faible consommation et pour la première année de contrat (15% pour la deuxième). Le tarif pour les heures pleines reste égal au tarif des opérateurs historiques.

Une cagnotte pour contribuer à fidéliser

Alors qu’EDF a perdu un million de compteurs l’année dernière, l’idée est bien entendu de capter une partie du flux ; pour l’instant, Plüm Energie annonce ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.