Le Cese demande plus de moyens pour la transition énergétique

Print Friendly, PDF & Email
© Cese

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a rendu aujourd’hui son avis sur l’avancement de la transition énergétique en France. Un bilan sévère autour de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), suivi de propositions validées par l’assemblée plénière dans l’après-midi (105 voix pour, 27 abstentions et 23 voix contre). Le Cese espère que son avis pèsera dans le prochain débat sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), le 15 mars prochain.

Pour la troisième assemblée de la République, les objectifs de rénovation sont loin d’être atteints, le pilotage national est peu efficace et les collectivités territoriales n’ont pas assez de moyens. Après les Pays-Bas, la France est le 2ème pays européen le plus en retard dans l’objectif 2020 de déploiement des EnR – 11 pays l’ont déjà dépassé.

Plus de questions abordées

Pour rectifier le tir, le Cese préconise d’abord ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.