Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 25 janvier

Air Liquide a pris une participation de 18,6% dans la société canadienne Hydrogenics Corporation, spécialiste des équipements de production d’hydrogène par électrolyse et des piles à combustible et qui travaille notamment avec Alstom, pour un montant de 20,5 M$ (18 M€). Les deux sociétés ont aussi signé un accord technologique et commercial pour développer conjointement des technologies d’électrolyse PEM (Proton Exchange Membrane) pour les marchés de l’hydrogène énergie.

Nouvel épisode dans le feuilleton législatif sur l’autoconsommation : dans le cadre de l’examen du projet de loi Pacte au Sénat, le gouvernement a redéposé le 24 janvier un amendement redéfinissant le périmètre de l’autoconsommation collective avant l’examen en séance plénière. Un précédent amendement avait été écarté mi-janvier en commission.

Le groupe Europlasma a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Mont-de-Marsan. Une période d’observation est  ouverte pour 6 mois. Europlasma indique que “de nombreux contacts ont été noués avec des organisations industrielles ou financières de 1er rang”. Le groupe est spécialiste de la torche à plasma (gaz ionisé par arc électrique, plusieurs milliers de degrés) utilisée pour traiter les fumées, l’amiante ou gazéifier des déchets et produire ainsi de l’énergie.

Jeudi 24 janvier

François Brottes et Patrice Vergriete, respectivement président de RTE et de la Communauté urbaine de Dunkerque ont signé, lors des Assises de la transition énergétique de Dunkerque, une convention de partenariat pour lancer un appel à projets numériques pour plateforme électrique en mer. Un équipement que le gestionnaire de réseau doit fournir au futur parc éolien en mer. L’idée est d’utiliser cette plateforme pour d’autres usages que la seule transformation de l’électricité produite par le parc.

Selon une décision du 19 octobre dernier parue aujourd’hui au JO, l’opérateur de certificats d’économies d’énergies GeoFrance Finance (groupe GeoPLC) s’est vu annuler 5 567 190 kWh cumac par l’administration et 117 619 140 kWh cumac dans la catégorie des CEE destinés aux ménages précaires.

Le ministère chilien des biens nationaux va lancer un grand appel d’offres pour allouer quelque 9 000 hectares de terres à des développeurs d’énergies renouvelables. Le gouvernement prévoit de mettre aux enchères 179 lots, les deux tiers en vente, 22% en concessions et 2% sous forme de location. Il espère en retirer plus de 50 M$.


Mercredi 23 janvier

Ecarté de la version actuelle de la PPE pour 2023, le projet éolien offshore d’Oléron, étudié depuis plusieurs années par WPD Offshore, a bel et bien du plomb dans l’aile si l’on en croit la lettre adressée par François du Rugy aux élus du territoire, que s’est procuré notre confrère Energies de la Mer. Le ministre estime que la ressource vent, selon des données récentes communiquées à l’État, y est moins élevée qu’en Manche et que le parc naturel marin d’Oléron, dans lequel s’inscrirait entièrement le projet de 500 MW, représente un frein. François de Rugy souhaite néanmoins que le projet continue à être examiné.

La Commission de régulation de l’énergie, avec l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, va organiser en mars un datathon, concours d’innovation fondé sur les données, sur le thème : « énergie et mobilité : inventez, libérez, changez les usages de demain ».

VDN GROUP remporte le « prix du stockage et de la valorisation des énergies renouvelables » de la première édition des « trophées de l’hydrogène » à l’occasion des Assises de la transition énergétique à Dunkerque.

La start-up Green Big annonce une première levée de fonds. Elle a collecté 1M€ auprès de Normandie Participations, Crédit Agricole en Normandie, NFactory et Alterval. Cette opération doit être complétée par un financement de 500 K€ de Bpifrance, en attente d’attribution. Green Big est spécialisée dans la collecte et le recyclage des bouteilles en plastique.

Mardi 22 janvier

La composition de Vents de Dunkerque, nouveau consortium candidat à l’appel d’offres éolien offshore nordique présenté la semaine dernière par GreenUnivers, est officielle : Boralex (déjà présélectionné) est associé à Eneco, Van Oord et Diamond Generating Europe (Mitsubishi). Les trois nouveaux partenaires, qui remplacent le groupe CMI, sont déjà présents ensemble sur le projet Borssele 3 et 4 (731 MW) aux Pays-Bas, en construction cette année.

McPhy Energy confirme la baisse de son chiffre d’affaires en 2018 : il atteint 8 M€, soit une diminution de 21% par rapport à 2017 « en raison du décalage de concrétisation de plusieurs commandes », explique le spécialiste de l’hydrogène.

Valorem annonce l’atteinte des closings financiers de deux projets éoliens. L’un de 36 MW à Ablaincourt (Somme) et l’autre de 21,6 MW à Reuilly (Indre). Ces deux closings s’inscrivent dans le cadre d’une opération de financement menée par le développeur girondin avec la Société Générale depuis 36 mois, et qui porte au total sur 180 MW éoliens pour 350 M€ d’investissement.

Engie lance un plan nommé « Energie pouvoir d’achat ». Il prévoit le remplacement d’une chaudière à gaz à partir de 1€, selon les conditions de ressources, mais seulement par une autre chaudière gaz plus performante, contrairement à Effy. Engie prévoit l’extension de son offre à d’autres matériels, comme les pompes à chaleur, courant 2019.

Lundi 21 janvier

Naïma Idir, directrice des affaires réglementaires et institutionnelles d’Eni Gas & Power France, a été élue à la présidence de l’Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode) le 17 janvier.  » Mon objectif sera de poursuivre le combat en faveur d’une concurrence effective et efficace », a déclaré la nouvelle présidente qui succède à Fabien Choné, directeur général délégué de Direct Énergie. Créée en 2006, l’association compte désormais 11 membres dont 4 nouveaux-venus : Énergie d’ici, EkWateur, Plüm Énergie et GreenYellow.

Jean-François Carenco a indiqué à nos confrères du Monde qu’il restait président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), renonçant à rejoindre le promoteur immobilier Altarea-Cogedim.

Ørsted entre sur le marché éolien en mer japonais : il vient de signer un
Memorandum of understanding (MoU) avec Tepco (Tokyo Electric Power Company) pour développer conjointement le projet Choshi, au large de Tokyo. Celui-ci pourrait atteindre à terme 1 GW.

Tesla va de nouveau réduire ses effectifs de 7% dans les prochains mois, après déjà une première vague de suppressions d’emplois en juin dernier. Le constructeur de véhicules électriques, qui a annoncé un retour aux bénéfices au 3e trimestre 2018 mais dont la situation reste fragile, cherche à réduire ses coûts fixes.