Eolien en mer : pourquoi l’appel d’offres de Dunkerque est stratégique

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : WPD)

« L’appel d’offres à Dunkerque va changer la façon d’appréhender l’éolien en mer en France », prévoit Vincent Balès, directeur général du développeur-producteur WPD Offshore & Solar France. Dans l’actuel projet de Programmation annuelle de l’énergie (PPE) , le gouvernement a prévu 2,4 GW de capacité éolienne en mer en 2023 et entre 4,7 et 5,2 GW dans dix ans. C’est grosso modo 3 fois moins que ce qu’espéraient les professionnels français. En cause, aux yeux des pouvoirs publics, le risque de surproduction électrique et le coût pour la collectivité du soutien à cette énergie, la renégociation l’année dernière du prix des projets déjà attribués par l’administration en 2012 et 2014 n’ayant abouti qu’à un tarif moyen de 142 €/MWh.

Or, pour Dunkerque, les tarifs ...