Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 12 octobre

WPD annonce dépasser les 400 MW de capacité éolienne en France d’ici fin 2018. Ce résultat est embrayé avec l’installation de quatre parcs en construction dans les Hauts-de-France et en Bourgogne-Franche-Comté, totalisant 52 MW.

EDF est entrée au capital de GIBB Power, filiale du sud-africain GIBB spécialisée dans l’accompagnement des projets répondant aux enjeux de transition énergétique en Afrique. Les deux sociétés vont coopérer dans les domaines de l’ingénierie thermique, de l’hydraulique, des réseaux électriques de distribution et du développement du solaire et de l’éolien.

La Commission thaïlandaise de régulation de l’énergie a imposé son veto à la cession par Engie de sa part de 69,1% dans le producteur indépendant Glow. L’énergéticien français devait vendre sa part à Global Power Synergy Company pour 3 Mds$.

Greenpeace a évalué le coût environnemental des panneaux solaires. Si le raffinage du silicium pollue, il est possible de recycler les produits issus de son extraction ainsi que les panneaux en eux-mêmes. L’association rappelle surtout que 90% des modules ne sont pas fabriqués à partir de terres rares, mais en majorité avec du silicium cristallin – soit du sable et du quartz.

Pour son premier green bond, l’Irlande a levé 3 Mds€. Ces fonds seront dédiés aux projets luttant contre le changement climatique, pour la gestion de l’eau et pour réduire la pollution.

L’énergéticien allemand E.ON et Virta, une société finlandaise spécialisée dans la recharge de véhicules électriques, ont signé un accord visant à installer un nombre non précisé de bornes de recharge en Europe. Plusieurs pays de l’Est et de Scandinavie sont concernés, mais pas la France.

Jeudi 11 octobre

Total Eren a remporté un important projet de centrale solaire au sol en Ouzbékistan, rapportent nos confrères de PV Magazine, qui ne précisent pas sa capacité. Ce contrat a été obtenu dans le cadre d’un accord plus global d’1 Md€ entre le gouvernement de Tachkent et l’Agence française de développement dans plusieurs secteurs stratégiques.

L’École supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Caen et le groupe belge DEME créent une chaire dédiée aux « Travaux offshore et énergies marines renouvelables ».

Le laboratoire parisien d’expérimentation urbaine Urban Lab a dévoilé les 15 lauréats de son appel à expérimentation pour les « Quartiers d’innovation urbaine ». Parmi eux : « Génération Vélo cargo » de B-Moville et FM Logistic, sur les vélos-cargos en ville  et  les solutions de recharge électrique par luminaire de Citelum et de Bouygues.

Mercredi 10 octobre

Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Bretagne et Pays-de-la-Loire ont adressé une lettre ouverte au Premier ministre sur l’éolien flottant, dans l’espoir de voir une « PPE ambitieuse » pour le secteur. Elle indiquent avoir identifié « des macrozones qui seront versées aux futurs débats publics, pour préciser les périmètres des sites des futures fermes commerciales d’éoliennes offshore en Méditerranée et en Atlantique ». Ces quatre régions militent pour des appels d’offres sur leurs façades maritimes.

Selon la société d’étude taïwanaise EnergyTrend, les prix des panneaux solaires monocristallins ont chuté d’environ 20% en 2018 et de plus de 25% pour les polycristallins. Elle mise sur 150 GW de panneaux produits d’ici fin 2018.

Le Kazakhstan a sélectionné 250 MW de capacité éolienne lors d’un appel d’offres. Quatre développeurs ont remporté les enchères.

Des ombrières photovoltaïques ont été installées par Helexia sur le parking du centre commercial Auchan Béziers (Hérault). D’une puissance de 1205 kW, elles vont produire 1653 MWh/an.

L’Ademe a publié la liste des lauréats de son appel à projets GVN/bioGNV afin de favoriser le développement de stations de recharge dans les « zones blanches » (sans bornes) ; 19 stations ont déjà pu être installées et 65 bénéficiaires ont acquis 470 véhicules.

Mardi 09 octobre

142 €/MWh : dans sa réponse sur Twitter à l’Ifrap sur les coûts des EnR, François de Rugy a précisé le tarif moyen des six futurs parcs éoliens offshore français, après la renégociation du tarif avec les trois consortiums.

Après avoir remplacé son PDG il y a quelques jours, General Electric a annoncé lundi céder un portefeuille dans les EnR et le gaz naturel pour 1 Md$ (870 M€). C’est le fonds américain Apollo Global Management qui en a fait l’acquisition.

La banque australienne dédiée aux infrastructures Macquarie rejoint un projet solaire et éolien de 11 GW en Australie, qui représente un investissement de 22 Mds$ (19 Mds€).

La liste des membres du comité « Transition énergétique et écologique pour le climat », nommés par le ministre de la Transition écologique et solidaire, a été publiée le 9 octobre au Journal Officiel. Elle compte notamment des personnes issues du MTES, du ministère de l’Économie, de l’Ademe, des investisseurs et des sociétés de gestion de portefeuille, des membres du WWF et de Réseau-Action-Climat. Ce label prévu par la LTECV a pour ambition de mobiliser une partie de l’épargne au bénéfice de la transition énergétique et écologique.

Des députés issus de six groupes politiques créent un groupe « transpartisan » pour organiser et accélérer le travail sur les sujets climatiques et écologiques à l’Assemblée nationale. Le lancement officiel de ce collectif impulsé par Matthieu Orphelin (LREM) est prévu le 16 octobre. Seuls les Insoumis n’ont par paraphé le texte pour l’instant.

Lundi 08 octobre

Lors de l’émission Le Grand Jury sur LCI, le 7 octobre, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy s’est déclaré favorable à une prime à l’achat des véhicules hybrides, entre 1000 et 2000 €. Cette subvention avait été supprimée le 1er janvier 2018. Le ministre a aussi appelé de ses voeux « une vraie filière européenne de la batterie électrique d’ici à 10 ans ».

Selon Challenges, le 3e plan d’EDF pour la transition énergétique, présenté mercredi 10 octobre, sera consacré à la mobilité électrique.

Au 2e trimestre 2018, 217 MW photovoltaïques ont été raccordés au réseau, soit une baisse de 11% par rapport au trimestre précédent, selon France Territoire Solaire. Ils comprennent 137 MW de grandes centrales, 32 MW de toitures moyennes, 24 MW de grandes toitures, 19 MW d’installations domestiques et 6 MW de grandes toitures. L’association doute que ce niveau de raccordement permette d’atteindre 1 GW à la fin de l’année.

La Serbie vise 600 MW de capacité EnR installée en 2020. Le pays possède une capacité de 150 MW et compte installer 200 MW de plus d’ici la fin de l’année.

Le Qatar a pré-qualifié 16 développeurs à son appel d’offres solaires de 500 MW, parmi lesquels Engie et Total. Les premiers 350 MW devraient être mis en service en 2020.

Un arrêté du 26 septembre, publié le 6 octobre au Journal Officiel, valide le programme « Engagements volontaires pour l’environnement des acteurs de la chaîne logistique et du transport de voyageurs (EVE) » au sein des certificats d’économie d’énergie.