Dunkerque : les développeurs prêts à proposer des prix de marché

Print Friendly, PDF & Email
Crédit Orsted (ex Dong Energy)

La petite phrase lâchée par François de Rugy lors de l’inauguration hier des 20ème Assises de l’énergie à Dunkerque n’est pas passée inaperçue. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a indiqué s’attendre, pour l’appel d’offres éolien en mer en cours, à des propositions « aux prix de marché, donc sans subvention ». Un message clair adressé aux développeurs présents dans l’hémicycle du Palais des Congrès. Ces derniers se disent prêts à donner satisfaction au ministre et affûtent leur stratégie.

Démontrer la maturité de l’éolien en mer

Le message envoyé par François de Rugy n’est pas vraiment nouveau, mais c’est la première fois qu’il l’exprime aussi clairement en public. A moins de deux mois de la date limite de dépôt des dossiers, fixée au 15 mars, il continue à mettre la pression sur les développeurs. « Il est dans son rôle », estime sereinement Emmanuel Legrand, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.