Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 23 octobre

Sur la remise en cause des tarifs solaires pré-2011, les producteurs et exploitants ne sont pas les seuls à se mobiliser. France Invest, l’association professionnelle du capital-investissement, a aussi envoyé un courrier à Bercy pour pointer le danger d’une telle réforme sur les spreads bancaires et les conditions de financement des futurs projets d’énergies renouvelables.

Les deux amendements déposés au projet de Loi de finances pour 2021 par Julien Aubert, député LR du Vaucluse, lors de la réunion aujourd’hui de la commission des finances de l’Assemblée nationale, ont été rejetés. Le parlementaire continue à demander au gouvernement une clarification sur la renégociation des tarifs solaires antérieurs à 2011.

Dans la rafale des projets lauréats des appels d’offres EnR cette semaine, celui de Ze Energy, pour 18,4 MW solaires à Gièvres (Loir-et-Cher) se distingue par une capacité de stockage de pas moins de 7,5 MW. La sélection de ce projet hybride prévu pour 2022 représente une première dans les appels d’offres solaires en métropole.

Monaco Energies Renouvelables (MER), une coentreprise entre la Principauté de Monaco et la Société monégasque de l’électricité et du gaz, a acquis ses trois premiers parcs éoliens (entre deux et quatre turbines chacun) développés par Abo Wind et en construction en Charente et dans les Côtes d’Armor. MER, conseillé ici par Finergreen, compte maintenant 75 MW de capacités EnR dont 10 centrales solaires.

Confirmant le tweet du 2 octobre d’Olivier David, chef de son service climat, la DGEC précise dans sa lettre d’information du 21 octobre que les certificats d’économies d’énergie (CEE) ont atteint en septembre les volumes record de 65,1 TWh cumac pour les dépôts et 61,1 TWhc pour les titres délivrés.

Bolloré Energy se voit retirer 1 105 730 580 kWhc de CEE et infliger une sanction de 1 M€, une décision parue au Journal officiel du 23 octobre.

Envision Energy cède un deuxième parc éolien au fonds infrastructure britannique Trig, après une première opération sur 40 MW en 2019. L’actuelle, baptisée « Vannier-Amance » et développée par la filiale Velocita, porte sur 47 MW et 17 turbines chinoises Envision mises en service au printemps 2022.

BayWa r.e. et le gestionnaire de réseau électrique néerlandais Alliander préparent pour fin 2021 un stockage d’hydrogène associé à une centrale solaire de 50 MW, à Oosterwolde près d’Assen au nord des Pays-Bas. Le projet SinneWetterstof vise à tester la capacité d’un électrolyseur à suivre la production solaire de manière à décongestionner le réseau puis limiter son renforcement.

Nova Innovation a mis en service sa 4e turbine marémotrice aux Iles Shetland en Ecosse. Ce projet mené par le consortium EnFait est doté d’un budget de 20 M€ et soutenu par le programme européen Horizon 2020.

Jeudi 22 octobre

Jean-Pascal de Peretti, PDG de Cofely Axima, s’est vu confier la revue stratégique des activités d’Engie, qui doit conduire le groupe à se séparer d’une partie de son business de services, selon nos confrères de la Lettre A.

Citeos, filiale de Vinci Energies, a remporté un marché public de bornes de recharge. Il s’agit d’un contrat de performance signé auprès de sept syndicats d’énergie départementaux de Bourgogne Franche-Comté, pour assurer la disponibilité de 380 bornes existantes et potentiellement l’installation de nouvelles.

L’éolienne marine géante Haliade-X de GE dopée à 13 MW entame une série de tests de plusieurs mois. L’entrée en service est prévue en 2023, avec le projet Dogger Bank de 190 turbines en Grande-Bretagne. La machine de GE serait à ce jour sélectionnée pour un total de 4,8 GW. 

Dans un arrêté paru aujourd’hui au Journal officiel, les pouvoirs publics déterminent une liste d’opérations standardisées de certificats d’économies d’énergie devant faire l’objet de contrôles par tiers. Sont accordées aussi certaines souplesses sur les délais de dépôt des demandes.

Mercredi 21 octobre

Patrick Decostre est nommé président du groupe Boralex, à Montréal et à partir du 1er décembre. Il est à l’origine de développement de Boralex en France depuis 2001, le pays représentant désormais 55% des revenus du groupe canadien. Il succède à Patrick Lemaire, qui prend sa retraite après avoir dirigé l’entreprise fondée par son père en 1990. 

Présent au capital depuis l‘année dernière, Omnes réinvestit dans Biosyl, industriel nivernais des granulés de bois, parmi les cinq premiers en France. Le fondateur du Biosyl participe à l’augmentation  de capital, de même que les fonds d’investissement 123 IM, Sofimac et la coopérative forestière Unisylva. Biosyl prévoit une nouvelle usine en Auvergne. 

A 741 M€, la marge opérationnelle (EBIT) d’Iberdrola sur les 9 premiers mois de 2020 est en baisse de 10,7%. L’Ebitda progresse néanmoins de 5,6%, à 1,77 Md€. Les résultats sont notamment influencés à la hausse par les installations au Royaume Uni, à la baisse par les prix des ventes de l’énergie en Espagne. 

L’usine Renault de Douai (Nord) met en service 4,7 MWh de batteries pour les services au réseau électrique, en partenariat avec Nidec. Le projet Advanced Battery Storage vise près de 50 MWh sur plusieurs sites en France. Celui de Douai utilise des batteries de seconde vie et des neuves. Un autre projet, SmartHubs, est mené avec Connected Energy dans le West Sussex au Royaume-Uni, les batteries d’occasion devant contribuer à alimenter les consommateurs en électricité ; une extension vers 14,5 MWh est annoncée, incluant des prestations d’équilibre réseau. 

Citelum (groupe EDF) a intégré des bornes de recharge pour véhicules électriques dans 23 mâts d’éclairage déjà en place au Service polyvalent d’aide et de soins à domicile de Rely-Saint Venant (Pas-de-Calais). Une borne est aussi mise à disposition du public sur le parking extérieur.

Mardi 20 octobre

L’Ademe lance la 5e phase de l’appel à projets sur les combustibles solides de récupération (CSR). Deux dates de clôture ont été fixées : 14 janvier et 14 octobre 2021.

La Région Occitanie va attribuer une aide financière pour l’installation de 100 bornes de recharge bidirectionnelles dans le cadre du projet de vehicle-to-grid (V2G) Flexitanie. Cette aide à destination des entreprises, associations, collectivités ou établissements publics atteindra 3 000€ par borne.

Engie, Fives, Saverglass et Verescence lancent le programme de R&D baptisé « Vercane » pour accompagner la décarbonation de l’industrie du verre. Le but est d’identifier de nouvelles sources d’énergie. L’hydrogène, les bioressources et l’électrification sont pour l’instant évoqués.

Plus de 4 000 demandes de rénovation énergétique pour 8 Mds€ de travaux ont été faites par les équipes immobilières de l’État, dans le cadre des deux appels à projets lancés le 7 septembre après l’annonce de France Relance. Les bâtiments publics lauréats seront sélectionnés en régions (chantiers de moins de 5 M€, 8 M€ pour l’Ile-de-France) d’ici le 10 novembre, les autres autour du 20 novembre. La liste définitive est prévue pour le 30 novembre.

L’agrivoltaïsme a organisé son premier congrès international AgriVoltaics2020 du 14 au 16 octobre, en ligne et en substitution à une édition prévue à Perpignan cet été. Il était sponsorisé notamment par l’allemand BayWa r.e., l’italien Rem Tec et Sun’Agri (Sun’R). Lequel y a recensé 350 participants, « en grande partie des chercheurs et académiques connectés dans toutes les régions du monde », selon son communiqué. 

Le suédo-israélien Eco Wave Power va bénéficier du soutien technique de l’industriel epciste portugais Painhas. Au Portugal, les flotteurs à piston de la start-up spécialisée dans la récupération de l’énergie des vagues ont obtenu une concession du port de Leixões près de Porto et d’un début de visibilité sur 20 MW de capacité. 

Toulouse Métropole crée une subvention de 15 000€ maximum et de 25% du coût des installations photovoltaïques de moins de 300 kW. La collectivité compte y consacrer 1,25 M€ l’année prochaine, 2,3 M€ en 2022 et 3,5 M€ l’année suivante.

Lundi 19 octobre

Les amendements des députés visant à maintenir l’exonération de TICGN (Taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel) pour le biométhane dans le projet de loi de Finances pour 2021 ont été rejetés, avec avis défavorable du rapporteur et du gouvernement. « Nous allons voir ce qui va se passer au Sénat », indique l’Association française du gaz, en pointe sur le sujet.

Préparé depuis le printemps, l’arrêté sur le territoire plus étendu de l’autoconsommation collective est paru au Journal officiel. Il prévoit que par dérogation deux participants peuvent être distants de 20 km au maximum. En avril, le projet de texte était plus généreux : il prévoyait un rayon de 20 km et une puissance de 5 MW, disparue et que la CRE critiquait. On en reste aux 3 MW adaptés à la basse tension.

Planète Oui devient le partenaire du label Green Food attribué pour le moment à 40 restaurants pour proposer des produits locaux, gérer les déchets ou réduire les consommations d’énergie. Le fournisseur offre un mois d’abonnement et garantit un prix fixe durant trois ans avec une prise en charge de 25% du coût du label sur trois ans, dans la limite de 150€ par an.

EDF Renewables Amérique du Nord a acquis auprès de Geenex Solar un portefeuille d’actifs solaires en développement cumulant 4,5 GWc, répartis en une vingtaine de projets. Les premiers devraient être mis en service commercial en 2023. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Erratum : La publication des textes réglementaires au JO concernant la RE2020 est prévue au 1er trimestre 2021 et non en novembre 2020 comme nous l’avons écrit dans l’édition de vendredi.

Yingli Solar a annoncé la semaine dernière la construction d’une nouvelle usine photovoltaïque d’une capacité de 5 GWc à Tang county, dans la province de Hebei.