Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 14 août

EDF North America a cédé à Masdar (Abu Dhabi) 50% d’un ensemble de 8 projets EnR aux Etats-Unis, dont 815 MW éoliens et 689 MW solaires, deux centrales solaires étant assorties de 75 MW de stockage Li-Ion. Tous sont en construction et prévus pour 2020 et 2021.

Tesla s’intéresse de près à la fourniture d’électricité sur le marché des particuliers en Allemagne et au Royaume-Uni. Une demande d’agrément a été déposée outre Manche par la firme américaine et en Allemagne, elle a réalisé un sondage auprès des consommateurs, avec un questionnaire détaillé. Comme le rapporte PV Magazine, Tesla les interroge sur leur intérêt pour une offre d’électricité combinée avec la pose de panneaux solaires en toiture, de batteries domestiques et d’un chargeur de véhicule électrique. La possibilité de rendre des services de flexibilité au réseau et de bénéficier en conséquence de prix avantageux pour l’électricité fait l’objet d’une question spécifique. 

AkuoCoop, désormais agréé en tant que Conseiller en investissements participatifs (CIP), a collecté 1 215 000 euros pour financer la centrale solaire de 15 MW de Curbans (Alpes-de-Haute-Provence). L’opération a été menée dans six départements et a réuni 44 épargnants. C’est la 13e campagne réussie par la plateforme d’Akuo Energy, qui a collecté 7 M€ depuis sa création en 2017. La prochaine est prévue en Nouvelle-Calédonie, pour une centrale de 6 MW avec 3 MW de stockage.

Jeudi 13 août

RWE, qui vient d’acquérir le portefeuille de 2,7 GW de projets européens du fabricant éolien Nordex dont 1,9 GW en France et 15% proches de la décision d’investissement, affiche un Ebitda global en hausse de 18% au premier semestre, à 1,8 Md€, dont 585 M€ pour l’éolien en mer (+20%), 273 M€ pour l’éolien terrestre et le solaire (+12%). La contribution du segment nucléaire et charbon a plus que doublé (310 M€). L’énergéticien allemand, repreneur des principaux actifs EnR d’E.ON, prévoit un Ebitda pour 2020 entre 2,7Md€ et 3 Mds€ et un bénéfice net ajusté entre 850 M€ et 1,15Md€. A l’occasion de la présentation des résultats, RWE a exprimé son opposition aux enchères négatives dans les futurs appels d’offres éoliens en mer en Allemagne, c’est-à-dire à la nouvelle possibilité de payer pour obtenir un projet.   

En Allemagne, Meyer Burger fabriquera d’abord ses futures cellules solaires sous hétérojonction à Bitterfeld-Wolfen dans les anciens locaux de Sovello puis les transformera en modules “Smartwire” à Freiberg, dans l’ex usine de Solarworld, a précisé l’industriel suisse lors de la présentation de ses résultats semestriels. Lesquels sont dans le rouge : le chiffre d’affaires s’élève à 51 millions de francs suisses (1 CHF = 0,92€) contre 110 MCHF un an plus tôt, l’Ebitda est de -27,5 MCHF et le bénéfice net, de -38,6 MCHF contre 1,8 MCHF fin juin 2019.  

Un décret et un arrêté paru le 13 août au Journal Officiel modifient le fonctionnement de l’Autorité environnementale au sein du CGEDD et celui des missions régionales éponymes (MRAe). Le décret crée notamment la « conférence des autorités environnementales » pour “faciliter les échanges de bonnes pratiques et encourager l’harmonisation des interprétations et des méthodes entre entités assurant des missions d’autorité environnementale.”

La liste des installations sous quotas d’émissions de CO2 et le montant des quotas gratuits sont actualisés dans un arrêté paru le 13 août au JO

Un décret paru le 13 août au JO modifie les dispositions réglementaires applicables aux concessions d’électricité hydrauliques.

Mercredi 12 août

Inquiète des “velléités de la direction de supprimer plus de 15 000 postes dans le monde, dont 9 000 en France, au sein des Solutions, de préparer une deuxième vague et de fait un possible démantèlement du groupe”, la CGT Engie compte “agir dans les jours à venir tant dans le groupe qu’à l’extérieur pour exiger une revue des orientations stratégiques présentées et obtenir le maintien total des emplois”, a fait savoir le syndicat dans un communiqué. 

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) accorde un prêt de 50 M$ à Red Sea Wind Energy, un projet éolien de 500 MW et 560 M$ dans le golfe de Suez près de Ras Ghareb en Égypte développé par un consortium emmené par Engie, avec Eurus Energy/Toyota Tsusho Corporation. Le groupement a déjà mis en service une centrale de 262,5 MW à cet endroit

Orsted subit une perte de 809 millions de couronnes suédoises (109 M€, 1 DKK = 0,13€)) au deuxième trimestre, due à un Ebitda en baisse sur la construction de parcs et des frais plus importants dans le financement de projets. La crise Covid19 et la baisse de la demande d’électricité ont un impact négatif de 150 MDKK sur les revenus, en particulier en Grande-Bretagne. Le chiffre d’affaires est en baisse de 29% sur le trimestre et de 20% sur 6 mois, à 27 MdsDKK (3,6Mds€). Les prévisions de rentabilité d’exploitation pour 2020 restent inchangées, à 16-17 MdsDKK ; elles sont en hausse dans l’éolien offshore mais en diminution pour le terrestre, du fait de la crise du coronavirus.

Mardi 11 août

Nouveau CEO d’Equinor, Anders Opedal veut continuer à investir dans le pétrole et le gaz en mer et attend une hausse de la production de 3% par an jusqu’en 2026. Mais la répartition des investissements entre les énergies fossiles et le renouvelable doit être revue, pour accélérer l’évolution de la compagnie norvégienne vers un profil énergétique élargi, en recherchant des opportunités dans l’hydrogène, la capture de CO2 et le stockage, a expliqué le dirigeant dans une conférence de presse le 10 août près d’Oslo. 

La société de gaz et d’ingénierie Linde commence  à construire en septembre en Allemagne, à Bremervoarde en Basse-Saxe, une première station d’avitaillement de trains  à hydrogène. Dotée d’une capacité de 1 600 kg H2/jour, elle doit alimenter les deux trains à piles à combustible Coriadia iLint d’Alstom déjà en circulation et pour l’instant rechargés par une unité mobile ; 14 trains sont annoncés pour 2022.  Les partenaires sont Alstom, le land de Basse-Saxe et la Société des transports et des chemins de fer Elbe-Weser (EVB). Alstom a précisé que “l’hydrogène sera produit ultérieurement sur le site de la station de recharge grâce à l’électrolyse et à de l’électricité renouvelable”.

Saitec Offshore vient d’installer et raccorder sa plateforme éolienne flottante BlueSATH à l’échelle 1/6e à El Abra del Sardinero près de Santander en Espagne. Un modèle grandeur nature et sur 2 MW est prévu pour test en 2021 à Armintza, au Pays basque espagnol, sur le site du Bimep (Biscay Marine Energy Platform). Le projet est soutenu par RWE Renewables. 

Lundi 10 août

Les prix promettent d’être de nouveau au plancher, pour le deuxième appel d’offres solaire portugais programmé les 24 et 25 août et sur dix lots dont neuf avec stockage. Selon le ministre de l’environnement, la capacité proposée de 700 MW serait sur-souscrite d’un facteur dix, exactement comme lors du premier appel d’offres organisé il y a  un an, sur 1,4 GW. Il avait généré le tarif record de 14,76€/MW, Akuo y avait décroché 370 MW. 

Les travaux de raccordement du parc éolien en mer au large de Saint-Nazaire deviennent spectaculaires, avec l’installation par un navire spécialisé d’un premier câble sous-marin de 33 kms de long et son logement dans un fourreau de 300 mètres à partir de la plage de Courance pour le protéger. Un chantier de trois semaines qui a commencé dimanche 9 août. 

Couvrir une partie des 13 000 kilomètres d’autoroutes allemandes de panneaux solaires ? C’est l’idée explorée par des organismes de recherche allemands et autrichien, notamment le Fraunhofer Institute for Solar Energy Systems, selon Recharge News. La capacité maximale, très théorique, serait de 56 GW et les panneaux pourraient aussi protéger les routes. Mais le prix tournerait quand même autour de 300€/m2. Une première expérience pourrait être menée dans le sud de l’Allemagne. 

Au Royaume-Uni, Nissan et E.On ont fini de tester une station de recharge bidirectionnelle d’une capacité de 20 bornes, à Cranfield dans le Bedfordshire sur le site de recherche du constructeur automobile. Les deux partenaires souhaitent maintenant déployer des stations vehicle to grid ailleurs dans le pays, dans le cadre du plan V2G de Innovate UK.