E.ON sort (en partie) des EnR, RWE vise la neutralité carbone

Print Friendly, PDF & Email
(c) E.ON

E.ON a officialisé aujourd’hui le transfert de près de 7 GW d’actifs renouvelables à son concurrent RWE, qui a profité de l’occasion pour annoncer sa nouvelle stratégie énergétique. Les deux groupes allemands mettent ainsi en œuvre le « deal » trouvé l’année dernière pour se partager les actifs d’Innogy, sur fonds de réorientation des stratégies des deux poids lourds de l’industrie électrique outre-Rhin.

E.ON garde un pied dans les EnR

E.ON a transféré aujourd’hui 6 800 MW d’énergies renouvelables et 1 500 salariés dédiés aux activités EnR à son concurrent RWE. Un portefeuille de centrales sur lequel E.ON ne s’est pas attardé, ne précisant pas la répartition géographique ni entre énergies. Si le chiffre est rondelet, notons tout de même qu’il est inférieur à ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.