Pourquoi Akuo Energy lance sa propre plateforme de financement participatif

Print Friendly, PDF & Email

Pourquoi confier aux autres ce que l’on peut faire soi-même ? Certains développeurs comme Quadran appliquent cette logique à la vente d’électricité. D’autres comme Akuo Energy le font désormais dans le financement participatif. Après un an de préparatifs, la société fondée et dirigée par Eric Scotto a présenté ce matin sa propre plateforme de crowdlending, baptisée AkuoCoop. Elle va proposer aux particuliers français de cofinancer les projets de la société. La démarche n’est pas réservée aux riverains et pas non plus aux projets d’Akuo. Mais pour l’instant, le pipe d’AkuoCoop est 100% maison.

Associer pour lever les oppositions

Le premier appel aux prêteurs porte sur une ferme de 14 éoliennes et 28 MW en service depuis 2014 et qui a coûté 50 M€ dette comprise. Akuo désinvestit 100 000 euros, un montant qu’il propose aux épargnants d’investir jusqu’en mai, à un taux de 4% avec remboursement in fine. D’autres projets vont suivre (dans l’hydro et le solaire) cette année et dans les années qui viennent. Par exemple ceux issus lors de la première tranche CRE4. Les 60 MW présentés par Akuo (32 MW sélectionnés) étaient tous en mode participatif.

Cette irruption dans un secteur dominé par des sites indépendants – exception faite de GreenChannel, créé par Engie, et qui a mis la clé sous la porte – est...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.