Pourquoi Quadran rachète Enel France

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Quadran)
(Crédit : Quadran)

« Nous intégrons une équipe qui possède une pratique ancienne et structurée de la commercialisation d’électricité », formule Jérôme Billerey, directeur général de Quadran. Le développeur-exploitant vient de dévoiler le rachat d’Enel France, la filiale française du premier énergéticien italien, une information annoncée par Les Echos ce matin.

Enel France, qui emploie 20 personnes, vend chaque année autour de 2 TWh d’électricité achetée sur le marché à 130 grands clients, surtout des grandes entreprises – notamment Valéo et Carrefour. La structure va rejoindre la jeune filiale de Quadran, Energies Libres, deux fois plus petite, créée en 2015 pour commercialiser de l’électricité verte auprès de PME-PMI ; 300 GWh sont vendus à l’heure actuelle à quelque 2000 clients, par une dizaine de personnes. Toutes deux basées à Paris, Energies Libres et Enel France vont être regroupées ; leur direction générale est confiée à Carole Lajous, qui vient d’être recrutée par Quadran en provenance de BASF.

Du nucléaire au renouvelable

Créé en 2007, Enel France était à l’origine ...