Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Le groupe Vergnet affiche une perte nette de 1,27 M€ au premier semestre 2019, contre -80 000€ sur la même période en 2018, pour un chiffre d’affaires de 6,7 M€ affecté par des décalages de commandes en Nouvelle-Calédonie et Antigua. Mais le fabricant d’éoliennes désormais dirigé par Patrick Werner et repris par Arum en 2017 à la barre du tribunal puis recapitalisé signale un carnet de commandes de 30 M€ (y compris une première installation, solaire, à Nouméa), une trésorerie de 2,8 M€ et une dette à quasi zéro.

L’appel d’offres solaire algérien a attribué le 30 octobre un projet de 50 MW, pour 150 MW disponibles, développé par Power Generation détenu par l’industriel PV algérien Condor. La compétition, qui avait mobilisé 97 projets candidats au départ, n’a pas rencontré le succès escompté, pour des raisons encore floues.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) annonce la reprise du trafic du train « des primeurs » qui relie Perpignan à l’Ile-de-France. Des aménagements ont été apportés pour le transport soit combiné, avec des camions embarqués sur le train. Une offre de transport sera proposée par Novatrans (filiale du transporteur routier groupe Charles André). A noter que le train arrivera désormais à Valenton (Val-de-Marne) « à la demande des chargeurs qui souhaitent aujourd’hui acheminer une part importante de leurs marchandises directement dans les grandes surfaces », indique le ministère.

Enovos Energie, basé au Luxembourg, est autorisé à exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux, selon l’arrêté paru le 31 octobre au JO.

Mercredi 30 octobre

La nomination de Mark Kerekes, PDG de Sentis, au conseil d’administration de Meyer Burger a été rejetée, lors de l’Assemblée générale extraordinaire des actionnaires qui se tenait aujourd’hui, « à une claire majorité », indique le groupe suisse sans donner plus de précisions sur le résultat du vote. Mark Kerekes avait été proposé par Sentis Capital, actionnaire minoritaire de Meyer Burger, désireux de changer la stratégie du groupe.

Le danois Ørsted et la compagnie américaine Public Service Enterprise Group (PSEG) sont entrés en négociations exclusives pour la vente par le premier d’une participation de 25% au second dans le projet de parc éolien en mer Ocean Wind. Ce projet, remporté par Ørsted en juin 2019, aura une capacité installée de 1 100 MW et doit être mis en service en 2024.

Mardi 29 octobre

Jérôme Billerey a rejoint le groupe Lucia, en tant que directeur général des activités en France. Lucia a été créé par Jean-Marc Bouchet à la suite de l’acquisition par Direct Energie de Quadran en 2017, dont Jérôme Billerey était alors directeur général. Lucia va se développer dans l’Hexagone, après l’avoir fait à l’international depuis deux ans. Jérôme Billerey avait créé le bureau de conseil Fanga Energies dans l’intervalle. Il vient par ailleurs de rejoindre la Commission solaire du SER, après avoir longtemps été responsable du comité ultramarin. Une évolution qui correspond aussi à un axe majeur de développement pour Lucia en France.

Reçus hier à l’Elysée, les syndicats opposés à la réorganisation d’EDF (CGT, CFE-CGC, FO et CFDT) y ont rencontré trois conseillers en charge de l’énergie, dont un de Matignon. Selon le communiqué de la CGT, ces conseillers ont affirmé que le projet, baptisé Hercule, n’était pas le projet de l’Etat et ne remporte ni son soutien ni son désaveu et qu’il faut le considérer comme “une hypothèse de travail”. Les pouvoirs publics annoncent par ailleurs la poursuite des réflexions sur Hercule tout au long du 1er semestre 2020, toujours selon la CGT.

L’opérateur de certificats d’économies d’énergie EnR’Cert dément être en processus de vente, une simple rumeur selon lui. La société est en pleine croissance, avec 150 M€ de chiffre d’affaires attendus cette année. 

Greenyellow Energie Pro est autorisé à exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals, par arrêté du 18 octobre paru au JO le 29.

Lundi 28 octobre

Valorem a co-signé avec des élus locaux du département des Landes une convention prévoyant de réserver une partie des emplois créés pour la construction d’un parc solaire aux demandeurs d’emploi locaux de longue durée, aux jeunes de moins de 26 ans, aux allocataires des minimas sociaux et aux personnes reconnues comme travailleurs handicapés. Cette convention s’appliquera au chantier du futur parc PV de Pontenx-les-Forges (4,39 MWc) qui se caractérise également par une entrée majoritaire des acteurs publics locaux au capital de la société de projet.

Veolia fait l’acquisition de l’activité énergie d’Actility, opérateur breton d’effacement mais aussi et surtout fournisseur désormais de solutions de réseau et services pour l’internet des objets. Veolia compte profiter des compétences d’Actility pour développer la flexibilité énergétique en interne et des prestations d’effacement auprès de ses clients.

Solvionic, spécialisée dans la chimie fine (liquides ioniques) lève 4 M€ auprès d’Omnes et Irdi-Soridec. Créée en 2003 et basée à Toulouse, Solvionic produit des matériaux de grande pureté pour les électrolytes de batteries, les supercondensateurs, la catalyse et le traitement de surface.

Smaart, une entreprise spécialisée dans le reconditionnement des smartphones et tablettes, a levé 2 M€ auprès du fonds d’investissement suisse Quadia.

Véritable, la start-up qui propose des solutions d’agriculture urbaine d’intérieur, a levé 3 M€ en juillet 2019 auprès d’investisseurs privés, dont CAP 2025 (groupe Angelor), le groupe Labruyère, Zébu Développement et Crédit Agricole Création. Les actionnaires historiques Angels for Food et Angels for Industrie ont également participé au tour de table. Véritable avait réalisé une première levée de fonds de 750 000 € en 2017.

Leclerc vient de se voir annuler un volume de 7 599 700 kWh cumac de certificats d’économies d’énergie et une sanction pécuniaire d’une valeur de 14 471,88 €.