Assemblée générale à hauts risques pour Meyer Burger

Print Friendly, PDF & Email
Une usine de wafers de GCL Poly. (Crédit : GCL Poly)

Le mois d’octobre s’annonce décisif pour Meyer Burger. L’un des derniers équipementiers européens, en grandes difficultés financières, a pris plusieurs décisions structurelles visant à le relancer sur le marché des machines-outils pour l’industrie photovoltaïque. Mais un groupe d’actionnaires mené par un oligarque russe mène une guérilla interne pour changer le management de l’entreprise. L’Assemblée générale de mercredi sera déterminante pour le futur de l’entreprise.  

Vote de confiance

L’Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Meyer Burger de mercredi est organisée à la demande insistante d’un groupe d’actionnaires frondeurs. Mené par Sentis Capital, appartenant à l’oligarque russe ...