Un repreneur pour Vergnet, en attendant un projet ?

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : Vergnet

Les procédures de redressement judiciaire font souvent l’objet de rebondissements. Celle de Vergnet ne fait pas exception. Pour connaître son repreneur, le spécialiste français de l’éolien aura dû attendre une semaine de plus que prévu. C’est désormais chose faite, mais sans avoir pour autant de certitudes sur son avenir.

Les salariés avaient certes exprimé leur préférence pour une reprise par Global EcoPower. Même si elle passait par une baisse de moitié des effectifs, elle les rassurait en termes de perspectives industrielles. Mais c’est finalement le consortium Arum et son apport de 1,5 M€ qui ont été retenus le 29 novembre par le tribunal de commerce d’Orléans. Vergnet n’est toutefois pas sorti d’affaire. Le groupe...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.