Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 23 février

Comme prévu, l’Elysée a annoncé la nomination d’Arnaud Leroy à la présidence de l’Ademe pour succéder à Bruno Léchevin. Par ailleurs, Chantal Jouanno, ex-secrétaire d’État chargée de l’Écologie et ex-présidente de l’Ademe, va prendre la tête de la Commission nationale du débat public. Le Parlement doit encore confirmer ces deux nominations.

Inquiétude dans le secteur minier : alors que le prix du cobalt flambe depuis plusieurs mois, la République démocratique du Congo, qui fournit 50% de la demande mondiale, se prépare à multiplier par cinq sa taxe sur les métaux stratégiques. Dont le cobalt, utilisé notamment pour les batteries lithium-ion.

La Turquie compte lancer d’ici à la fin de l’année de nouveaux appels d’offres pour le solaire et l’éolien terrestre, portant sur une capacité de 1 GW pour chaque énergie. Le pays veut également développer un vaste projet éolien en mer.

Jeudi 22 février

Renault et le fournisseur portugais d’énergie EEM lancent un projet d’île intelligente à Porto Santo, au Portugal. Ils vont déployer 20 voitures électriques, 40 bornes de recharge et des batteries de seconde vie. L’objectif est de tester sur un territoire insulaire les fonctions de recharge intelligente et de soutien au réseau pendant les pointes de consommation électrique.

La Commission européenne a autorisé l’organisation d’appels d’offres pour la construction et l’exploitation en France de 180 MW d’installations de production d’électricité à partir de biomasse, y compris des installations de méthanisation. L’aide sera octroyée sous la forme d’un complément de rémunération.

L’Autorité environnementale a publié son avis sur le projet de parc éolien en mer d’Yeu et de Noirmoutier. Elle formule plusieurs recommandations à l’État et aux maîtres d’ouvrage, mais juge que les mesures de suivi des impacts environnementaux sont « nombreuses et pertinentes, permettant de disposer à terme d’un retour d’expérience sur les impacts résiduels éventuels d’un parc de production d’énergie renouvelable de cette nature. »

Un décret publié au JO du 21 février ajoute à la liste des installations de production d’électricité pouvant bénéficier du complément de rémunération certaines installations photovoltaïques de puissances comprises entre 500 kW et 12 MW.

Mercredi 21 février

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié sa délibération sur l’autoconsommation d’électricité. Elle recommande de limiter l’exonération de CSPE et taxes locales aux plus petites installations en autoconsommation individuelle. Et elle propose un cadre de soutien à la filière photovoltaïque, en fonction de la taille des installations, du type d’autoconsommation et de l’implantation géographique.

L’Allemagne organise à son tour un appel d’offres EnR bi-technologique, éolien-solaire, portant sur une capacité de 200 MW. La Bundesnetzagentur a fixé un prix plafond de 88,4 €/MWh. Les candidats ont jusqu’au 3 avril pour déposer leurs offres.

Quadran Energies Marines lancera sa campagne de mesures du vent en avril pour son projet EolMed, qui prévoit l’installation de quatre éoliennes flottantes au large de Gruissan et Port-la-Nouvelle. C’est la société espagnole Eolos Floating Lidar Solutions qui a été choisie pour réaliser cette mission.

Mardi 20 février

Comme prévu, le conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) s’est prononcé aujourd’hui en faveur du projet de parc éolien offshore de Dieppe-Le Tréport. Cet avis étant conforme, il sera suivi par les services de l’Etat. Pour obtenir ce feu vert, le consortium Engie-EDPR-CDC a apporté différentes modifications à son projet.

D’après un nouveau rapport de l’Irena, l’Union européenne peut doubler d’ici 2030 la part des EnR dans sa consommation finale d’énergie, par rapport à 2016, et atteindre ainsi 34%. Cela suppose notamment d’investir 62 Mds €/an dans les EnR et d’accélérer leur déploiement. Avec les politiques actuelles, leur part n’atteindrait que 24% en 2030.

Brownfields Gestion doit signer le 22 février à Sevran, en Seine Saint Denis, avec la BEI et la Caisse des Dépôts, le premier closing de son fonds Brownfields 3, qui cible la dépollution et la réhabilitation des friches industrielles.

Urbasolar annonce avoir reçu la certification « AQPV contractant général » délivrée par l’organisme Certisolis. Cette certification qualité est attribuée aux opérateurs maîtrisant l’ensemble d’un projet photovoltaïque depuis l’ingénierie jusqu’à l’exploitation, en passant par la construction de la centrale.

Lundi 19 février

Cela ne va pas fort pour SunPower, qui affiche encore des pertes pour son exercice 2017 et se trouve exposé au protectionnisme imposé par Washington. Mais le marché français est plus favorable au fabricant. Au détour de son rapport d’activité 2017, la filiale solaire du groupe Total signale avoir décroché pas moins de 115 MW issus de l’appel d‘offres solaires sur bâtiments pour 2017. 

Le gestionnaire de réseau portugais Redes Energéticas Nacionais (REN) prévoit d’investir 70 M€ dans de nouvelles infrastructures dans l’Algarve et l’Alentejo, pour accueillir les nouvelles capacités d’énergies renouvelables. Elle seront dimensionnées pour correspondre à l’ajout de 800 MW photovoltaïques.

Primagaz et Avia ont installé une deuxième station de gaz naturel pour véhicules (GNV) publique, après celle de Limoges. Elle est située dans une station-service Avia sur la N7, près de Montélimar. Les deux associés visent 20 stations GNV sur les routes françaises.