EnR : la France cancre en Europe

Print Friendly, PDF & Email
Crédit: Anne-Claire Poirier

Les jours se suivent et les mauvaises nouvelles se succèdent pour la France. Après un bilan décevant de ses émissions de gaz à effet de serre, elle est maintenant pointée du doigt pour son retard dans le développement des énergies renouvelables. D’après une analyse d’Eurostat publiée ce 25 janvier, sur les 28 États-membres européens, la France et les Pays-Bas sont « les plus éloignés de leurs objectifs » pour 2020.

L’actuel gouvernement français, en poste depuis moins d’un an, ne saurait être blâmé : l’état des lieux porte sur l’année 2016. Mais ce résultat sonne comme un rappel à l’ordre en pleines négociations sur les objectifs européens pour 2030, et met en perspective les polémiques naissantes sur la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

Sous la trajectoire prévue

Le service statistique de l’UE a dressé le bilan de la part des EnR dans la consommation finale brute d’énergie de chaque pays. Au niveau de l’Union européenne, elle atteignait 17% en 2016 (pour un objectif de 20% en 2020). Dans le détail, ...