SunPower durcit son plan de restructuration

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Sunpower)

SunPower a annoncé, mercredi 7 décembre, un plan de restructuration pour faire face à la chute des prix des modules photovoltaïques. Les réductions d’effectifs, de coûts, d’investissements et la fermeture d’une usine doivent permettre à l’entreprise de retrouver un cash flow positif dès l’année prochaine.

L’entreprise, numéro 2 du solaire aux Etats-Unis, l’avait annoncé l’été dernier, mais le plan de restructuration s’avère plus dur qu’initialement prévu.

Effectifs réduits de 25%

SunPower va couper sec ...

dans les effectifs : 2 500 employés vont être remerciés, soit 25% de la masse salariale de la filiale de Total (66% du capital), contre 1 200 envisagés en août dernier. L’usine de panneaux photovoltaïques des Philippines (« Fab 2 ») et ses 700 MW de capacité de production sera fermée. La compagnie américaine précise vouloir réduire ses dépenses opérationnelles en-deçà des 350 millions de dollars par an (contre 450 M$ en 2015). L’investissement n’échappe pas à la règle avec une réduction en 2017 de plus de 50% des dépenses annuelles, à environ 100 M$ (93 M€).

Pour rappel, le pipeline de SunPower est très largement fourni (environ 9 GW) mais la chute des prix sur le marché solaire a créé une forte pression sur les acteurs qui affrontent des problèmes de rentabilité à l’instar de la compagnie américaine qui affichera cette année des pertes comprises entre 125 à 175 M$. « Même si les fondamentaux de l’énergie solaire à long terme restent solides, nous observons plusieurs difficultés dans le secteur à court terme », justifiait l’entreprise l’été dernier. Sa maison mère, Total, a récemment volé à son secours avec une commande de panneaux pour ses stations-service.

SunPower estime que ces mesures lui permettront de retrouver un cash flow positif dès la fin de l’année prochaine et avance le chiffre de 300 M$ (279 M€) de liquidités. Le groupe en a profité pour actualiser ses chiffres prévisionnels pour l’année 2017. Il annonce un volume de ventes compris entre 1,3 et 1,6 GW, pour un chiffre d’affaires de 2,1-2,6 milliards de dollars (1,9-2,4 Mds€). Le marché a accueilli mercredi favorablement l’annonce du plan de restructuration avec un cours en légère hausse (+3,3%). L’action ne s’élève néanmoins qu’à 7,18$, soit en baisse de 75% en un an.