Urbasolar boucle son premier projet solaire au sol au Kazakhstan

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : BERD)

Le développeur-exploitant spécialiste du solaire concrétise sa stratégie au long cours au Kazakstan. Urbasolar a signé le 13 janvier un accord avec la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement) pour une centrale au sol de 14 MW. Les fonds propres de ce projet de 20 M€ au total sont fournis par le développeur français et le fonds souverain du pays.

Deux mécanismes protecteurs

Préparé pendant quatre années, le projet bénéficie d’une garantie de l’État sur l’achat d’électricité. Autre clause facilitante qui, comme le précise Arnaud Mine, co-dirigeant d’Urbasolar, a  ...

déclenché la participation de la BERD, le tarif d’achat est indexé sur l’inflation. Le mécanisme limite l’impact d’éventuelles dévaluations de la monnaie nationale, le tenge, sur le revenu de la centrale. Ces deux dispositions étaient demandées depuis plusieurs années par les investisseurs étrangers intéressés par le pays. 

Le projet devrait entrer en service à la fin de l’année. Implanté sur place, Urbasolar est déjà à l’origine des toitures solaires installées sur une usine d’assemblage de modules photovoltaïques (capacité de plus de 50 MW) près de la capitale Astana et inaugurée en 2012, issue d’un partenariat entre la France et le Kazakstan. Le développeur de Montpellier devrait maintenant participer aux premiers appels d’offres EnR organisés par le pays. Plusieurs centaines de MW devraient être proposés cette année ; le français compte soumettre 50 à 100 MW de projets, qui pourraient là aussi être financés par la BERD.

Un embryon de diversification 

Le Kazakhstan veut commencer à diversifier son mix électrique, composé pour l’instant à 90% d’énergies fossiles, 9% d’hydroélectricité et 1% de nouvelles EnR. La production électrique reste alimentée pour l’essentiel par le charbon – le pays dispose des 8e réserves mondiales – et basée dans le Nord, près de mines très éloignées des sites de consommation.

Le Green Climate Fund (GCF) a accordé 110 M$ à la BERD en octobre 2017 pour son plan de co-développement des EnR avec le gouvernement du Kazakhstan