Urbasolar : « Le véritable tournant, c’est l’export »

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

Le développeur photovoltaïque, fondé en octobre 2006 par Stéphanie Andrieu et Arnaud Mine (ci-dessus), affiche de belles réussites aux appels d’offres tricolores et voit ses efforts se confirmer à l’export. L’entreprise prépare aussi l’agrégation et le management de l’énergie. GreenUnivers a fait le point avec ses deux cofondateurs*.

25-30% à l’export

(Crédit : Urbasolar)

Vétéran du photovoltaïque en France, Urbasolar exerce depuis plusieurs années son métier hors des frontières de l’Hexagone. Depuis 2010, l’entreprise pousse en effet ses pions sur tous les continents, en installant des agences ou des joint-ventures avec un partenaire local : des Antilles à Singapour, en passant par La Réunion, le Sénégal, la Tunisie, le Liban ou encore le Kazakhstan… Mais selon Stéphanie Andrieu, directrice générale de la PME, les efforts ...