Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 5 février

La première phase du stockage sur batteries de Total Solar et Saft, de 25 MW/25 MWh dans le port de Dunkerque et sur le site de l’ancienne raffinerie du pétrolier, est terminée, avec un raccordement au réseau de RTE et la possibilité de participer au soutien du réseau électrique. La mise en oeuvre a été confiée à Omexom

Pierre-Etienne Franc, vice-président en charge de l’activité hydrogène d’Air Liquide, va quitter son poste pour créer un fonds d’investissement dédié aux projets H2, dont le groupe français pourrait devenir partenaire. Il sera remplacé par Erwin Penfornis, actuel vice-président hydrogène pour la zone Asie-Pacifique, à partir du 1er avril.

Capgemini rejoint le projet industriel des batteries Verkor et compte apporter son expertise sur le numérique et la gestion de données. Il fait équipe avec Schneider Electric, EIT InnoEnergy et Idec Groupe, arrivés au capital en juillet 2020.

Simec Atlantis Energy a mis à l’eau le 23 janvier dernier une hydrolienne de 500 kW près de l’île de Goto au Japon. Elle a déjà commencé à produire ses premiers électrons pour le compte de l’électricien local Kyuden Mirai Energy.

De son côté, l’écossais Sustainable Marine Energy a choisi d’immerger son hydrolienne de 420 kW au Canada, dans la baie de Fundy, près de la machine abandonnée par Naval Energies il y a 3 ans.

Pas moins de 6 personnes ont été nommées membres de la commission particulière en charge de l’animation du débat public du projet Horizéo, mené par Engie et Neoen. Philippe Bertran, Marine Calmet, Aurélie Dalleas De Domingo, François Gillard, Myriam Merad et Dominique Simon accompagneront Jacques Archimbaud désigné président de cette commission particulière fin janvier.

Le  développeur EnR norvégien Magnora, coté à Oslo, a successivement annoncé cette semaine se rapprocher d’un important acteur de l’éolien maritime pour créer une coentreprise dans l’éolien flottant, avoir acquis 25% du développeur solaire suédois Helios Nordic Energy orienté vers les grandes centrales solaires et bouclé un placement privé de 120 millions de couronnes (11,6 M€) pour financer ses projets.

Jeudi 4 février

Attendu depuis l’automne 2020, le coordinateur interministériel sur l’hydrogène sera nommé en cette fin de semaine, a indiqué Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat au ministère de la Transition écologique, lors d’une table-ronde au Sénat.

En 2020, en Europe, les véhicules électriques ont représenté 10,5% des ventes de voitures particulières, en nette hausse par rapport aux 3% de 2019. La part des hybrides rechargeables a atteint 11,9%, contre 5,7% l’année précédente, selon l’association européenne des constructeurs automobiles. En volume, leurs ventes cumulées ont bondi de 170% pour dépasser le million d’unités. L’impact du Covid-19 s’est surtout fait sentir sur les modèles essence et diesel, dont les ventes ont baissé de 37% et 32%.

La filiale renouvelable de l’électricien japonais Tepco rejoint Shell et RWE dans le consortium monté par Stiesdal Offshore Technologies. La société a mis au point sa propre technologie de flotteur pour l’éolien et prévoit d’installer prochainement un prototype en Norvège.

Un consortium d’industriels et d’organismes de recherche européens, dont EDF et IFP Energies Nouvelles, lance le projet Hiperwind. Ils veulent développer des modèles numériques pour mieux comprendre la physique influençant le fonctionnement des parcs éoliens en mer et réduire « d’au moins 9% » le coût de l’électricité produite.

Frédéric Lanoë quitte Valorem, dont il était le directeur général depuis début 2017. Le développeur et producteur EnR aquitain a salué son action dans un communiqué, signalant que “le chiffre d’affaires du groupe a cru de 56 à 90 M€ alors que son Ebitda doublait. L’effectif, dans le même temps est passé de 180 à 300 collaborateurs.” Frédéric Lanoë avait auparavant dirigé les activités française et belge d’EDPR, présidé France Energie Eolienne entre 2013 et 2016 et lancé en 2007 WPD Offshore en France.

Mercredi 3 février

L’Etat français a été jugé coupable pour son inaction dans la lutte contre le réchauffement climatique dans un jugement rendu aujourd’hui par le tribunal administratif de Paris et suite à une plainte déposée par la Fondation pour la nature et l’homme, Greenpeace France, Notre affaire à tous et Oxfam France. Un supplément d’instruction de deux mois sur les contraintes pouvant être imposées a été ordonné par les juges de cette “Affaire du siècle”.

“La hausse de 12,5% annoncée pour la P5 est en réalité une hausse en trompe-œil. Comparé au gisement P4 équivalent (1 933 TWhc), le gisement P5 hors bonifications et programmes constate une baisse de près de 17%”, a calculé le GPCEE à partir des nouveaux projets de textes sur les certificats d’économies d’énergie. Le groupement de délégataires CEE a écrit à Barbara Pompili pour demander la suppression totale des bonifications mais une obligation portée à 1 900 TWhc contre 1 600 TWhc dans la version actuelle de la réforme…

… Laquelle inquiète aussi la filière gazière, dont l’obligation augmente de 83% et qui voit disparaître le bonus pour les chaudières gaz haute performance lors des remplacements. L’Association française du gaz estime que pour les particuliers, le coût des CEE dans le prix du gaz pourrait passer de 4,5% au double. L’AFG demande la publication de l’étude sur les CEE menée en 2020 par Bercy et le ministère de la Transition écologique.

EDF Re construit sa première centrale photovoltaïque flottante, sur la retenue de la centrale hydroélectrique de Lazer (Hautes-Alpes). Elle est dimensionnée sur 24,5 hectares, 20 MW et prévue pour entrer en service au printemps 2022.

Mardi 2 février

Capitole Energie, Enoptea, Mon Courtier Energie, Omnegy, Opéra Energie et Place des Energies créent le Syndicat des courtiers en énergie, pour promouvoir leur métier – mise en concurrence des fournisseurs, offre profilée pour le client – et les bonnes pratiques, via un code de bonne conduite. 

Photosol réussit un refinancement de 160 M€ pour une partie de son portefeuille solaire en exploitation, totalisant une capacité de 169 MWc, avec la Banque Postale, Bpifrance, et la Caisse d’Epargne CEPAC, un pool conseillé par De Gaulle Fleurance & Associés.

Airbox by Autowatt propose une borne de recharge avec paiement par Carte bleue inspirée des bornes de lavage auto avec un coffret en métal intégrant la borne et le terminal de paiement. 

Be:Mo, une filiale créée par Total en 2019, lance une plateforme à interface API (application programming interface) pour les opérateurs, développeurs et start-up de la mobilité. Elle leur permet de connecter leur offre à 5 000 stations et 120 000 points de recharge en Europe ; 3 000 stations essence Total en France et en Belgique vont rejoindre le réseau ce trimestre.

Le groupe immobilier Icade crée une filiale spécialisée dans la construction en bois, Urbain des Bois. La filiale de la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole se dote aussi d’un fonds climat, doté cette année de 2,5 M€, destiné à financer des initiatives innovantes en matière de construction bas carbone.

Spécialisée dans la collecte des déchets de chantier, la jeune société Ecodrop a levé 5 M€ auprès de Turenne Groupe et Amundi, accompagnés par les actionnaires historiques, Saint-Gobain et des business angels.

Lundi 1er février

Hydrogen-Refueling-Solutions (HRS) a avancé la clôture de son introduction en Bourse au 4 février en raison du « succès rencontré auprès des investisseurs ». Historiquement spécialisée dans la tuyauterie industrielle, HRS s’est diversifiée dans la fabrication de stations de ravitaillement hydrogène.

Hartree Partners, une société de négoce de matières premières, le fonds d’investissement AGP Group et le développeur solaire néerlandais NaGa Solar ont créé une entreprise baptisée Ampyr Solar Europe (ASE). Elle ambitionne 4 GWc de projets PV notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Le développeur danois Better Energy a annoncé avoir signé un corporate power purchase agreement avec Lundbeck, une entreprise pharmaceutique, qui rachètera la production d’une centrale photovoltaïque de 34 MWc en construction dans le sud du pays. La durée du contrat est fixée à 7 ans, le prix reste confidentiel.

Green Investment Group (GIG), filiale de Macquarie, crée Cero Generation, un développeur-exploitant dédié au solaire en Europe. GIG annonce 150 projets en préparation en Grande-Bretagne, Espagne, Italie, France et aux Pays-Bas, sur 8 GW et complète son dispositif international déjà composé de Savion en Amérique du Nord et de Blueleaf Energy pour l’Asie-Pacifique. 

Spécialiste norvégien du stockage d’énergie, Corvus Energy entame une collaboration avec Equinor, les compagnies maritimes Norled et Wilhelmsen et le bureau LMG Marin pour commercialiser des moteurs à hydrogène pour bateaux à partir de 2024, avec la technologie PEM (proton exchange membrane). Le projet a reçu une aide de 5,2 M€ de l’agence Innovation Norway et Corvus a signé un protocole d’accord avec Toyota pour accéder à son savoir-faire dans les piles à combustibles.

La délibération de la CRE sur les méthodes de calcul du coût prévisionnel des ouvrages à réaliser par RTE dans le cadre des schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables est parue au Journal officiel du 31 janvier

Article précédentEngie trop optimiste sur son projet géothermique en Auvergne
Article suivantRE 2020 : les critiques pleuvent, EDF monte au créneau