CEE : la réforme inquiète quand même

Print Friendly, PDF & Email

Depuis la parution ce week-end des projets de décret et arrêté sur la prochaine période de collecte des certificats d’économies d’énergie (CEE), les opérateurs délégataires ont fait leurs calculs. Et finalement, face à la profonde réforme qui se dessine, l’ambiance se gâte un peu. En témoignent les communiqués et commentaires d’Effy, Hellio-Geo PLC et Primes Énergie, trois intermédiaires délégataires leaders sur ce marché. Même s’ils apprécient la rationalisation du dispositif, ces opérateurs ne s’attendaient quand même pas à une hausse aussi faible de l’obligation, de 12%. « Les concertations récentes ne laissaient pas présager ce niveau. Je m’attendais à ...