Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 26 juin

Eneco a présenté cette semaine en Belgique un nouveau système de balisage nocturne d’éoliennes, conçu par la start-up bruxelloise GreenWatch. Il permet à l’armée de l’air belge de déclencher à distance les feux quand elle en a besoin pour ses vols. La durée de signalisation est passée de 100% à 32% des heures de nuit depuis que le système a été installé en octobre 2019 sur le parc pilote de Molenbaix. Eneco a prévu d’équiper sept parcs de plus, déjà en service.

La CRE accepte l’extension dérogatoire du périmètre géographique des opérations d’autoconsommation collective à 20 km de rayon mais pas l’augmentation de la puissance à 5 MW, y voyant une contradiction avec l’esprit d’une disposition qui concerne les zones isolées ou rurales faiblement peuplées.

Le CEA et Impulse Partners créent le consortium « Tech Boost for Smart Energy & Industry » pour identifier des start-up prometteuses du secteur de l’énergie.

Jeudi 25 juin

Pour faciliter la décision commerciale en faveur de son modèle électrique Honda e, le constructeur automobile japonais conclut un accord exclusif avec les installateurs et gestionnaires de bornes Zeplug (dans les copropriétés et les entreprises) et ChargeGuru (maisons). Ils vont former le réseau et poseront les Power Chargers Honda. 

Le Japon a lancé son tout premier appel d’offres éolien marin flottant, sur 16,8 MW au moins, à Goto City dans la région de Nagasaki, avec un tarif de rachat à 36Y/kWh soit 299€/MWh. Il se termine le 24 décembre, le lauréat étant désigné dans un an.

Le développeur franc-comtois Opale Energies naturelles fidélise ses partenaires. Après un premier projet collectif (13 agriculteurs) de biogaz sur 22 000 tonnes d’intrants mis en service cet été, la commune de Raze (Haute-Saône) lui a confié la préparation d’un parc éolien.

Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative n°3, aucun des amendements proposant d’étendre l’éligibilité du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) n’a été adopté. Une quarantaine avait été déposée lors de l’examen du texte en commission des Finances.

Marianne Laigneau, présidente du directoire d’Enedis, a été élue à la présidence de l’association Think Smartgrids. Elle remplace Olivier Grabette, membre du directoire de RTE, nommé premier vice-président de l’association. Olivier Grabette avait lui-même succédé en 2018 à Philippe Monloubou, prédécesseur de Marianne Laigneau chez Enedis.

Un an après un premier tour de table, la société nantaise Temo a bouclé une nouvelle collecte de 600 K€ auprès du fonds morbihannais Octave II et de business angels. Elle a conçu et produit une « pagaie électrique » pour les annexes de bateaux (comme les bateaux pneumatiques).

Mercredi 24 juin

Enercoop a réalisé un chiffre d’affaires de 67 M€ en 2019, en hausse de 39% par rapport à l’année précédente, pour un résultat net positif de 1,6 M€. Enercoop a fourni 449 GWh d’électricité à ses clients, pour 482 GWh contractualisés auprès de ses 281 producteurs comptabilisés fin 2019.

Carla Vico a été nommée directrice générale France de Greensolver où elle occupait jusqu’à présent le poste de directrice technique.

La préfecture de la Manche a autorisé le transfert à Normandie Hydroliennes des permis accordés à Engie pour son projet hydrolien de 12 MW dans le raz Blanchard en Normandie. Le nouveau bénéficiaire appartient à 49% au britannique Simec-Atlantis, épaulé par l’agence de développement économique de la région, Normandie Participations et l’industriel Efinor. Elle vise le gisement des 2 GW de courants de marée exceptionnels du raz Blanchard  et 1 GW au delà.

Valorem a créé sa propre fondation sous l’égide de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. Présidée par Pierre Girard, également président du conseil de surveillance de l’entreprise, la fondation a d’ores et déjà prévu de soutenir financièrement cette année, pour un montant non précisé, le programme européen de NegaWatt, un projet de micro-réseaux solaires au Cambodge, la fourniture de lampes solaires en Inde, un projet de maraîchage au Burkina Faso et le programme Génération Climat de la Fondation Nicolas Hulot.

Greenpeace France et le réseau Sortir du nucléaire ont attaqué en justice la Programmation pluriannuelle de l’énergie estimant que le prolongement au-delà de 40 ans de l’exploitation des réacteurs nucléaires était irresponsable du point de vue de la sûreté.

Mardi 23 juin

La société de gestion BlackRock aimerait se positionner dans l’éolien en mer français, en intégrant un consortium qui va se constituer pour les prochains appels d’offres, dont celui prévu en Manche Nord.

Amundi lance une classe d’actifs spéciale “énergies vertes” que pourront alimenter directement des unités de comptes dédiées dans les contrats d’assurance vie. Les EnR ont le mérite de procurer de la visibilité sur les rendements, Amundi visant 4% nets. Le support est accessible dans les contrats de Predica placés auprès des clients banque privée du Crédit Agricole et de LCL. 

Akuo Energy fait partie des acquéreurs du projet éolien Escalade de 336 MW au Texas, avec le fonds Taaleri SolarWind II, AIP et Ilmarinen. Le projet est développé par le finlandais Taaleri Energia et doit entrer en service fin 2021. Akuo est en charge de l’assistance à maîtrise d’ouvrage et de la gestion d’actifs. 

Accompagnées par Stéphane Bern, les associations opposées à l’éolien écrivent à Emmanuel Macron en lui rappelant ses positions de début d’année sur cette énergie et en lui demandant d’éloigner les turbines des habitations (d’au moins 10 fois la hauteur des machines), de rendre obligatoire l’avis des architectes des Bâtiments de France (à 10 km autour d’un monument ou site protégé) et de supprimer le guichet ouvert pour les projets de moins de 7 turbines. 

Le parlement danois a voté une loi qui prévoit l’installation de 5 GW d’éolien en mer d’ici 2030, notamment à partir de deux îles, l’une naturelle en mer Baltique et l’autre artificielle en mer du nord.

Les Pays-Bas ont conclu un accord bilatéral avec le Danemark pour l’acquisition par ce premier de 8 TWh d’électricité verte en échange d’un paiement de 100 M€. Il s’agit d’un transfert statistique pour atteindre virtuellement les engagements non tenus des Pays-Bas en matière d’énergies renouvelables.

Iberdrola a signé un accord avec Svea Vind Offshore AB (SVO) qui prévoit que l’énergéticien espagnol puisse prendre une part majoritaire sur chacun des 8 projets éoliens en mer développés par la société suédoise et qui cumulent potentiellement 9 GW.

Amazon a annoncé la création d’un fonds d’investissement (Climate Pledge Fund) doté de 2 Mds$ pour financer des entreprises qui permettront d’atteindre « une économie zéro carbone» d’ici 2040.

Les financements de l’Agence française de développement (AFD) et de Proparco dans l’énergie ont atteint 2,8 Mds€ en 2018. Soit une augmentation de 720 M€ (+33%) constituée pour l’essentiel de projets d’efficacité énergétique dans le bâtiment et de prêts pour les politiques publiques de transition. L’aide aux EnR et réseaux de chaleur est stable. L’ensemble représente 20% des sommes octroyées par l’AFD l’année dernière.  

Lundi 22 juin

Le cahier des charges de l’appel d’offres pour l’autoconsommation dans les ZNI a été modifié avec entre autres de nouvelles dates pour les 3 et 4e périodes et une nouvelle rédaction de la clause de compétitivité. 

Aurélie Gaudillère devient présidente d’Enerlis, qu’elle a cofondé en 2013 avec Thierry Martin, jusqu’ici président et qui devient directeur général. Cet opérateur d’efficacité énergétique annonce un chiffre d’affaires proche de 50 M€ en 2019 et emploie 130 personnes avec des filiales telles que Loris Enr, Esope, Nextep et Régisolaire.

La 14 MW de Siemens Gamesa bénéficie d’une commande conditionnelle sur 100 turbines de la part d’Innogy pour le projet de Sofia au Royaume-Uni. Elle s’ajoute à d’autres à Taïwan et aux Etats-Unis, pour 4,3 GW en tout. 

L’UFE émet 20 propositions pour donner le maximum de place à l’électricité dans le plan de relance, avec par exemple un objectif de 1,5 million de pompes à chaleur vendues par an. La fédération réitère son appel à un fonds d’urgence pour aider les artisans et TPE de la rénovation énergétique des bâtiments, soutenu par des CEE.

Les dernières enchères de garanties d’origine ont été sous-souscrites avec 1 TWh ayant trouvé preneur sur les 2,5 TWh mis à la vente. Le prix moyen s’établit à 0,23 €/MWh.