Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 20 avril

Le gouvernement belge a validé l’élargissement des zones destinées à accueillir des parcs éoliens offshore en mer du Nord. Une nouvelle zone de 221 km² devrait être ouverte dès 2020 avec l’objectif d’atteindre au total 4 GW de capacité installée.

Le Parlement européen a définitivement adopté la nouvelle directive sur la performance énergétique des bâtiments, qui révise celle de 2010. C’est la première des huit propositions législatives du paquet énergie propre de la Commission européenne à être ainsi approuvé. Le texte vise à améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs et existants, soutenir le déploiement d’infrastructures de recharge électrique et prévoir des stratégies nationales de rénovation. Il doit encore être entériné par le conseil des ministres dans les prochaines semaines.

Olivier Grabette, membre du directoire de RTE, est le nouveau président de Think Smartgrids, l’association qui rassemble les acteurs des réseaux électriques intelligents. Il succède à Philippe Monloubou, président du directoire d’Enedis, qui devient premier vice-président.

Jeudi 19 avril

Eolfi prévoit de mettre à l’eau son éolienne flottante fin 2019, à l’échelle 1/10e et sur un plan d’eau protégé. Le site n’est pas encore choisi mais doit proposer des conditions, notamment des vagues, en proportion de celles qu’affronterait un prototype grandeur nature (125 mètres). Celui-ci est anticipé pour 2021 et une levée de fonds est préparée à cette fin. Cette solution à axe vertical n’a donc pas dit son dernier mot, même si Nenuphar, l’un des homologues d’Eolfi dans les éoliennes flottantes à axe vertical, a été placé en liquidation judiciaire le 3 avril.

Air Liquide a mis en service trois nouveaux méthaniseurs depuis le début de l’année, dont un en France à Cestas (Gironde), à partir de déchets agricoles. Les deux autres se trouvent aux Etats-Unis (Walnut, Mississippi), dans une décharge d’ordures ménagères, et au Royaume-Uni, à Northwick près de Birmingham. Air Liquide dispose désormais de 10 unités de production de biométhane, pour une capacité équivalant à 60 MW et un volume de 500 GWh annuels.

Les encours des fonds verts européens (sicav et FCP) ont bondi de 49% entre 2016 et 2017 à 32,2 Mds€, selon une étude de Novethic. La première société de gestion est le suisse Pictet (5,9 Mds€ d’encours via 3 fonds), devant le français BNP Paribas AM (5,2 Mds€ via 10 fonds).

Alstom et Volvo ont inauguré le 11 avril dernier une route électrique à induction en Suède. Baptisé eRoadArlanda, ce tronçon de 2 km est équipé d’un rail au centre de la voie qui transmet l’électricité au véhicule grâce à un bras amovible situé sous celui-ci.

Mercredi 18 avril

La ville de Madrid lance un appel d’offres pour l’achat de 460 bus au GNV. Ce qui représente un investissement de 138 M€. La capitale espagnole compte aujourd’hui 791 bus au gaz naturel en activité, soit 47% de sa flotte.

Akrocean débute le processus de validation type 2 (niveau d’acceptabilité commerciale) de sa technologie LiDAR, sur une bouée auprès du mât météorologique de Fécamp pour six mois de mesures de vent.

La compagnie espagnole CryptosolarTech a lancé un projet consistant à alimenter sa future usine de cryptomonnaie équipée de 3 000 serveurs, par un ensemble de 10 parcs photovoltaïques cumulant une capacité 45 MW, le tout pour un investissement total de 42,8 millions d’euros.

L’état américain du New Jersey a fait voter 3 lois relatives à sa politique énergétique. Il vise 50% d’EnR en 2030 grâce notamment au solaire, l’éolien offshore, le stockage (2 GW) mais aussi au nucléaire.

Mardi 17 avril 

Direct Energie lance son Pass recharge pour les véhicules électriques ou hybrides rechargeables. L’utilisateur sera prélevé directement sur sa facture d’énergie. L’opération est menée avec Easytrip. Le pass est compatible avec 4 000 bornes et le sera avec 8 000 dans quelques semaines.

Le cabinet d’études GTM Research prévoit que le solaire franchira en 2018 la barre des 100 GW installés par an. Cette tendance devrait se confirmer au moins jusqu’en 2022.

Le Mexique vise désormais 43% d’EnR dans son mix électrique en 2024 contre 35% initialement en raison du succès des appels d’offres réalisés ces dernières années. Les EnR représentaient 1% au début des années 2010.

McPhy signe un accord de fourniture long terme pour intégrer dans ses électrolyseurs les électrodes avancées De Nora. Elles doublent la production d’H2 sans changer la taille de l’équipement, avec la même performance.

L’éolien terrestre et offshore européen a bénéficié de 51,2 Mds€ d’investissements en 2017 (+ 9% par rapport à 2016), selon WindEurope. Ils sont fléchés vers 20 pays, Allemagne et Royaume-Uni en tête ; 22 Mds€ ont financé de nouveaux parcs, contre 28 Mds€ en 2016, mais la capacité installée a progressé – 11,5 GW contre 10,3 GW en 2016. Une illustration de la baisse des coûts.

Lundi 16 avril 

Marc Lafosse, président du cabinet d’ingénierie en énergies marines renouvelables et génie océanographique, Energie de la Lune (SAS), a été élu, jeudi 12 avril, président de la Commission EMR du SER. Il succède à Frédéric Le Lidec.

Dominique Lagarde a été nommé directeur en charge de la mise en place du programme Mobilité électrique d’Enedis. Il occupait auparavant le poste de directeur stratégie
et marketing à la direction Internationale d’EDF.