Les associations anti-éoliennes veulent « aider Emmanuel Macron »

Print Friendly, PDF & Email
(@JPP)

« Il faut aider le Président de la République », exhorte Philippe Toussaint, président de Vieilles Maisons Françaises (VMF). En compagnie de huit autres associations opposées à l’extension de l’éolien terrestre en France (Fédération Environnement durable, Sites et Monuments, Vent de Colère…), VMF a pris la parole ce matin devant la presse, dans une brasserie à 50 mètres de l’Assemblée nationale, pour tenter de freiner le développement éolien. Philippe Toussaint souhaite en priorité que « les préfets cessent d’autoriser systématiquement les projets » et une réglementation rapidement plus contraignante.

Effet de cliquet

A la veille des municipales et depuis qu’Emmanuel Macron a exclu, le 14 janvier à Pau, l’éolien terrestre du modèle français de l’énergie renouvelable au profit du solaire et de l’hydroélectricité, les opposants aux éoliennes estiment le moment propice pour défendre leurs positions. Ils sont ...