Julien Aubert et Marjolaine Meynier-Millefert veulent tout repenser

Print Friendly, PDF & Email
Julien Aubert et Marjolaine Meynier-Millefert, (@EF)

« Remplacer l’énergie nucléaire par les énergies renouvelables électriques n’a pas d’effet sur la lutte contre le changement climatique. Il faut le dire, l’affirmer, car nos concitoyens ne le savent pas ». Ce n’est pas Julien Aubert qui parle, mais Marjolaine Meynier-Millefert, députée LREM de l’Isère, rapporteure de la commission d’enquête parlementaire sur l’efficacité de la politique de transition énergétique obtenue par le député du Vaucluse en février.

Réhabiliter les EnR thermiques

Depuis, une centaine d’auditions ont été menées, y compris celle de Jean-François Carenco, président de la Commission de régulation de l’énergie, qui a justement inspiré cet avis tranché sur l’électricité renouvelable française. Lequel figure dans le rapport de 348 pages rendu public aujourd’hui, qui aboutit à plusieurs recommandations.

La première : utiliser l’énergie décarbonée la moins chère pour chaque usage. Ce qui réhabilite apparemment les EnR thermiques (solaire, géothermie, biogaz, bois) en particulier pour le chauffage. La deuxième : mettre l’accent pour de bon sur ...