Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 14 février

Waga Energy a mis en service en janvier deux nouvelles mini-raffineries de biogaz de décharge : en Normandie (25 GWh/an) et en Haute-Garonne pour 35 GWh/an, soit un investissement de 6 M€ fourni par Waga et Meridiam. Le développeur-producteur détient neuf centrales et une capacité de 180 GWh/an.

Amarenco a acquis la centrale solaire de Pierrefonds (Saint-Pierre) à La Réunion d’une capacité de 3 MWc pour un montant resté confidentiel. La centrale a été mise en service par Akuo Energy en décembre 2009. [Information modifiée le lundi 17 février suite aux précisions d’Akuo Energy]

La Turquie applique des rabais significatifs sur les frais administratifs des centrales solaires sur toitures. Les installations d’une capacité comprise entre 10 et 100 kWc voient leurs frais diviser par près de deux, tandis que celles entre 100 et 300 kWc bénéficieront d’une baisse de 30%. Les prévisions de croissance du marché photovoltaïque turc s’élèvent à 1 GWc par an pendant la prochaine décennie. Le parc installé compte près de 6 GWc.

Une éolienne de 15 MW en open source, c’est-à-dire accessible à tous les fabricants ? C’est ce que propose le Laboratoire de recherche sur les EnR du ministère de l’Energie américain, en version posée et flottante. Baptisée IEA 15 MW, elle sert pour l’instant à dimensionner des projets et à paramétrer des outils logiciels, sachant que 26 GW éoliens offshore sont à l’étude aux Etats-Unis. Interrogé sur cette turbine géante gratuite sur plans, un des principaux fabricants mondiaux estime que « l’avenir dira si cette démarche était vraiment utile ».

La start-up R-Pur, spécialisée dans les masques anti-pollution high-tech pour les conducteurs de deux roues, lève 2,5 M€ auprès de Citizen Capital, de family offices et de business angels. Fondée en 2016, la société a commercialisé en 2018 son premier masque, le R-Pur Nano, qui promet de filtrer 99,98% des particules présentes dans l’air. 

Jeudi 13 février

EDF se développe dans la recharge de véhicules électriques en Grande-Bretagne, l’un de ses marchés cibles. Le groupe prend le contrôle de Pod Point, une société fondée en 2009 qui a déployé plus de 62 000 bornes de recharge au Royaume-Uni et 6 600 bornes en Norvège. L’opération est réalisée via une co-entreprise créée avec Legal & General Capital qui détiendra 23% du capital de Pod Point aux côtés de l’électricien français. 

Le catamaran Energy Observer, qui fonctionne à l’hydrogène et aux énergies renouvelables, doit entamer mi-février un nouveau tour du monde. Direction le Japon pour les JO 2020. Le navire va embarquer un nouveau système de pile à combustible développé spécialement par Toyota. Il s’agit de la première application maritime de la solution utilisée sur la Mirai.

Vattenfall a signé un corporate power purchase agreement (CPPA) avec Power & Air Solutions, une filiale du groupe Deutsche Telekom, d’une durée de dix ans lié à une centrale solaire de 60 MWc qui sera construite dans le land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale en 2021. Le montant du contrat n’a pas été précisé.

Le spécialiste de la maîtrise des risques Apave a acquis le bureau d’études Blue2Bgreen. Basé dans le Nord, celui-ci est spécialisé dans le conseil et la formation dans la mobilité électrique, en particulier les infrastructures de recharge.

De nombreux renouvellements et quelques remplacements de membres du Conseil national de la transition écologique ont été officialisés par un arrêté paru au Journal Officiel du 13 février 2020.

L’engin est peu connu en France, un peu plus familier en Suisse et en Belgique : le speedelec, un vélo a assistance électrique qui roule jusqu’à 45 km/h au lieu des 25 km/h autorisés en VAE classique. Le cabinet 6T a réalisé pour l’Ademe une étude sur ses avantages, ses inconvénients et son marché, évalué pour l’instant à 380 000 personnes.

Mercredi 12 février

Une commission spéciale dédiée au Pacte Vert a été créée la semaine dernière au sein du groupe de travail parlementaire franco-allemand, a indiqué Yolaine de Courson, députée LREM, ce matin lors d’un débat organisé par Equilibre des Energies.

Sergies a lancé le chantier de la deuxième centrale photovoltaïque flottante de France à Saint-Maurice-la-Clouère (Vienne), d’une puissance de 2,87 MWc. Le projet est lauréat de l’appel d’offres « innovation » du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES).

Pour son nouvel achat groupé d’électricité et de gaz, HelloWatt annonce avoir obtenu une réduction de 21% sur le prix du kWh d’électricité verte par rapport au TRV. Mieux donc que l’objectif de 20% visé. Les fournisseurs lauréats seront dévoilés le 19 février.

Nouveau record de prix pour l’éolien en mer aux Etats-Unis. Le parc de 804 MW que va construire Mayflower Wind Energy LLC, la joint-venture entre Shell et EDPR, vendra son électricité à 58 $/MWh, soit 53 €/MWh. Le précédent record américain était détenu par le projet Vineyard Wind project à 65 $/MWh.

Thierry Courtine est nommé chef de service de la recherche et de l’innovation, au sein du Commissariat général au développement durable, pour une durée d’un an à compter du 15 février 2020, par arrêté paru au Journal Officiel du 12 février.

Élise Calais est nommée sous-directrice des entreprises au sein du service de l’économie verte et solidaire du commissariat général au développement durable, pour une durée de trois ans à compter du 15 février 2020, par arrêté paru au Journal Officiel du 12 février.

Mardi 11 février

EDF Renouvelables acquiert 50% du projet de parc éolien en mer de Codling en Irlande auprès de Hazel Shore. EDF Re va développer et construire, en partenariat avec Fred Olsen Renewables, ce projet de 1 GW situé à 13 km des côtes.

Total a signé deux accords avec deux sociétés espagnoles, Powertis et Solarbay Renewable Energy, en vue de développer près de 2 GWc de projets solaires. La multinationale va créer une coentreprise (65%/35%) avec Powertis pour développer des projets en Espagne et en Amérique du sud, ce dernier apportant un portefeuille déjà constitué de 800 MWc de projets à un stade précoce de développement. L’accord avec Solarbay Renewable Energy consiste à acquérir 100% d’un portefeuille de projets cumulant 1,2 GWc situés dans les régions de l’Andalousie, de l’Aragon, de la Castille-La Manche.

Après deux années de hausse, les émissions de gaz à effet de serre ont stagné en 2019, selon les estimations de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), et ce malgré la hausse du PIB mondial (+2,9%). Quelque 33 milliards de tonnes de CO2 ont été émises par le secteur énergétique, autant qu’en 2018. Les émissions ont surtout diminué dans les pays développés (Europe, Etats-Unis, Japon), mais elles ont progressé dans les pays émergents, et notamment en Asie.

La compagnie maritime CMA CGM et le navire à hydrogène Energy Observer s’associent dans le cadre d’un partenariat de R&D. Ils vont expérimenter, tester et développer des solutions énergétiques basées sur l’hydrogène, le solaire, l’hydrolien et la propulsion vélique.

La Cnil met en demeure EDF et Engie de se conformer à la réglementation à propos des compteurs communicants Linky. Elle leur reproche de ne pas respecter les exigences en termes de recueil du consentement à la collecte des données de consommation et de durée de conservation de ces données.

La start-up Huddle Corp, spécialisée dans les aliments intelligents pour la nutrition animale, boucle un premier tour de table de 1,5 M€ auprès du fonds Agrinnovation de Demeter.

Lundi 10 février

Le brestois Guinard Energies conjugue hydrolien fluvial, panneaux solaires et batteries en Guyane pour alimenter une base scientifique du CNRS en forêt, à la place d’un groupe électrogène. Baptisé Hydroriv, le projet recourt à une hydrolienne P66 située sous un flotteur et maintenue par câbles dans le courant. Il est suivi par le laboratoire G2Elab grenoblois. De nombreux villages guyanais sont riverains de cours d’eau et pourraient profiter d’une ou plusieurs hydroliennes.

A Artix (Pyrénées-Atlantiques) et Ambès en Gironde, EDF Re construit deux parcs solaires de 4,2 MW et 9,6 MW sur les sites d’anciennes centrales thermiques, mis en service en juin prochain. Wiseed collecte en ce moment deux fois 200 000€ dans les départements alentours pour le compte d’EDF Re, comme cela a déjà été fait pour les centrales d’Aramon (Gard), Saint-Pargoire (Hérault) et Toucan en Guyane.

Lendosphere lance le 11 février sa première collecte à 8 M€, nouveau plafond autorisé par l’évolution du cadre réglementaire. Cette opération doit contribuer au financement du développement international d’InnoVent, pour trois projets éoliens et solaires aux Comores, en Namibie et en Suède.

Voltalia a remporté le contrat de construction et d’exploitation de trois centrales solaires au Portugal de 134 MW en tout pour le compte de Smartenergy et Edisun Power, basés en Suisse. Elles seront équipés de panneaux solaires à haut rendement sur trackers.

La jeune société Akrocean, qui fournit des données environnementales offshore relevées in situ, vient de recruter Nicolas Lariviere-Gillet au poste de responsable des ventes et projets et Ninon Crusson à celui de chargée de marketing et communication. L’entreprise de Saint-Nazaire a par ailleurs remporté un contrat auprès du gestionnaire de réseau de transport danois d’électricité Energinet pour la fourniture des données de vent sur le site éolien offshore de Thor, pendant 12 mois.