Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 21 février

Dans le cadre du plan solaire de l’Ile-de-France, l’agence régionale énergie climat (Arec) a officiellement lancé son appel à manifestation d’intérêt pour accompagner les collectivités dans l’identification et le développement de projets photovoltaïques. 

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a ouvert le 20 février un appel à expérimentations pour développer les solutions innovantes de mobilité dans les territoires ruraux, dans le cadre de la démarche France Mobilités. La date limite de dépôt des pré-dossiers est fixée au 26 juin 2020.

Le secteur du financement participatif poursuit sa belle croissance avec quelque 629 M€ collectés en 2019, tous secteurs confondus, soit une progression de 56%, selon le baromètre 2019 Mazars/Financement participatif France. Le secteur de l’environnement et des énergies renouvelables est le deuxième qui recueille le plus de fonds (16%) après l’immobilier (57%). Au total, il a collecté 92,2 M€ en 2019.

Le groupe minier Rio Tinto va construire une centrale solaire de 6,7 MWc associées à du stockage par batterie lithium-ion de 12 MWh, sur le site minier de Koodaideri dans le Western Australia. Le montant de l’investissement est évalué à 98 M$ (91 M€).

Jeudi 20 février

Akuo et Enercal Energies Nouvelles, filiale 100% dédiée aux énergies renouvelables d’Enercal, gestionnaire du système électrique calédonien, ont inauguré la centrale agrivoltaïque Focola en Nouvelle-Calédonie. Seize serres photovoltaïques sur une surface au sol de 22 000 m2 y assure une production électrique de 2 GWh/an.

Cityscoot se prépare à annoncer une nouvelle levée de fonds. Le spécialiste du scooter électrique en libre-service avait déjà récolté 40 M€ en 2018 et 15 M€ en 2016. L’entreprise de location de scooters électriques a parallèlement augmenté ses tarifs. Ils sont environ 50% plus élevés que lors de son lancement en juin 2016. Cityscoot profite sans doute du départ de son unique concurrent « Coup » de la capitale en novembre dernier.

L’Ademe a mis en ligne une consultation des acteurs de la filière photovoltaïque dans le cadre de son étude « État des lieux, analyses et benchmark des documents et pratiques industrielles visant la maîtrise des enjeux environnementaux associés aux systèmes photovoltaïques ». L’objectif est d’identifier des actions réalistes et pertinentes pour accompagner la filière PV vers une prise en compte accrue des enjeux environnementaux et une réduction progressive des impacts.

JinkoSolar reste leader du classement mondial des fournisseurs de modules photovoltaïques de GlobalData, pour la 4ème année consécutive, après avoir livré 14,2 GWc d’équipements solaires. Suivent JA Solar (10,3 GWc) et Trina Solar (9,7 GWc).

EDF Renouvelables a mis en service des solutions de stockage d’électricité dans deux usines de malt de la société Malteurop à Rostock et à Heidenau en Allemagne. Des batteries lithium-ion fournissent à chaque usine une puissance de 200 kW avec une autonomie d’au moins une heure. Dans son plan présenté en 2018, EDF prévoit le développement de 10 GW de stockage d’ici à 2035.

Mercredi 19 février

Quatre projets d’arrêtés concernant l’éolien terrestre ont été mis en consultation ce jour sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. L’un d’entre eux détaille les conditions très attendues du démantèlement, avec l’excavation complète des éoliennes (sauf exceptions) et l’introduction d’un objectif de recyclage de 50% de la masse des pales, au minimum, en 2040.

Méthanor, société spécialisée dans le financement et l’exploitation d’EnR, a lancé une augmentation de capital de 1,47 M€. La période de souscription s’effectuera du 24 février au 20 mars inclus. La souscription des actions nouvelles est réservée par préférence, aux actionnaires existants. Cette opération vise à financer de futurs projets renouvelables. 

Le développeur EnR Vena Energy va construire une batterie de 100 MW/150 MWh dans le Queensland, au nord-est de l’Australie. Il s’agit de la première pierre d’un projet ambitieux qui vise à terme à installer 1 000 MWc solaires et 450 MW de stockage.

Alphabet, la maison-mère de Google, a décidé de se retirer de Makani, la start-up qui a développé un concept de cerf-volant éolien. La société, qui a déjà envoyé un prototype de 600 kW dans les airs, peut encore compter sur un autre poids lourd entré à son capital récemment : Shell.

Mardi 18 février

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a tenu ce 18 février une réunion avec des élus locaux dans le cadre du groupe de travail sur l’acceptabilité dans l’éolien.

La start-up Wupatec a levé 3 M€ auprès d’Irdi Soridec, Aquiti Gestion et InnoEnergy. Créée en 2016, elle a développé une technologie pour réduire la consommation énergétique des émetteurs pour les réseaux de télécommunications sans fil, y compris les futurs réseaux 5G.

L’énergéticien portugais Galp a annoncé sa volonté de construire 10 GW d’énergies renouvelables d’ici 2030. Ces investissements auront lieu surtout sur la péninsule ibérique.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis en consultation le projet de stratégie à long terme pour mobiliser les investissements dans la rénovation du parc national de bâtiments à usage résidentiel et commercial (en application de la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments).

GE Renewable Energy annonce la nomination de Heiner Markhoff au poste de vice-président de GE Grid Solutions, à compter du 20 mars prochain. Il remplace Reinaldo Garcia, qui prendra sa retraite fin mars après 35 ans passés chez GE.

Le projet éolien en mer de Hornsea 2 (1,4 GW) au Royaume-Uni pourrait être couplé à des électrolyseurs pour produire de l’hydrogène vert. Baptisé Gigastack, ce projet est développé par ITM Power, qui  vient de recevoir une subvention de 7,5 M£ (9 M€) de la part du gouvernement britannique dans le cadre de son plan hydrogène.

Lundi 17 février

La centrale solaire rachetée par Amarenco à Pierrefonds (Saint-Pierre) à La Réunion n’appartient pas à Akuo Energy, contrairement à ce que nous avons écrit le 14 février. Akuo Energy exploite bien une centrale solaire à Pierrefonds, mais il ne s’agit pas de celle ayant fait l’objet de la transaction. Amarenco ne souhaite pas divulguer le nom du vendeur.

Le Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (Cired) a réalisé un travail sur la contribution climat énergie et mis en ligne un simulateur d’impact de la taxe carbone.

Orange a signé un corporate power purchase agreement (CPPA) avec Iberdrola sur le parc solaire en construction de Ceclavín en Espagne d’une capacité de 328 MW. Le contrat, dont le montant n’a pas été communiqué, aura une durée de 12 ans.

Le gouvernement néerlandais a approuvé un plan de subventions qui soutiendra les technologies de l’hydrogène par électrolyse, mais aussi le captage et stockage du CO2, la chaleur fatale industrielle, les pompes à chaleur, ou encore les chaudières électriques, rapporte nos confrères de Montel News.