Deals du 13 juillet au 3 août 2009: un été chaud dans les cleantech

Print Friendly, PDF & Email

plage1Les vacances ? Elles semblent n’être encore qu’un projet pour les investisseurs tant le nombre de deals est resté important durant cette deuxième quinzaine de juillet.

Côté solaire, la France va enfin avoir une grande usine de production de modules, à couches minces, grâce à un accord signé entre EDF Energies Nouvelles et ...

le leader américain First Solar, avec la bénédiction (et les futures subventions) du gouvernement. Cette première pierre de 90 millions d’euros pour la construction d’une filière industrielle arrive au bon moment, alors que les projets de centrales se multiplient dans l’Hexagone de la part d’EDF Energies Nouvelles, mais aussi de Poweo.

Un autre français, Saint-Gobain, a mis en service un site de production de miroirs paraboliques pour les centrales thermiques – le plus gros du monde à ce jour – au Portugal.

Aux Etats-Unis, les projets de grosses centrales continuent (300 MW au Texas) avec aussi un futur réseau de poteaux électriques et lampadaires solaires de 40 MW dans le New Jersey installé par PSE&G, alors qu’en Chine, Suntech engrangent les contrats.

Dans l’éolien, l’un des plus gros projets offshore d’Europe mené par le consortium Belwind en Belgique, qui menaçait de couler après la faillite de son actionnaire néerlandais Econcern, a été sauvé avec un montage permettant de réunir 613 millions d’euros.

Grosse activité également dans les transports : Renault-Nissan va construire des usines de batteries en Grande-Bretagne et au Portugal, l’américain Ener1 fait alliance avec Volvo et Nissan, Abou Dhabi entre au capital du constructeur américain de voitures électriques Tesla… Et à Paris, le Préfet donne son feu vert pour le réseau Autolib’.

Dans les biocarburants, les pétroliers continuent à souffler le chaud et le froid : BP renonce au jatropha, mais ExxonMobil investit dans les algues.

Dans le recyclage, la chute des marchés accélère la consolidation. Les français Paprec et Aurea en profitent pour se renforcer.

Et les deals ne sont pas près de ralentir : les acteurs du private equity semblent préparés une rentrée active, collectant de nouveaux fonds. Le français Demeter Partners a déjà levé 182 millions pour son deuxième FCPR et vise les 200 millions pour l’automne, alors que le californien Vinod Khosla a constitué un trésor de guerre de 1 milliard de dollars.

Les levées de fonds gardent aussi le rythme aux Etats-Unis, avec un joli coup pour le spécialiste des logiciels pour compteurs intelligents eMeter (32 millions de dollars) et encore davantage pour le fabricant de cellules solaires classiques Suniva (75 millions), sans oublier une injection de 18 millions pour SunRun, un financier du solaire, et 24 millions pour un constructeur californien de voitures électriques, Coda.

Sommaire :

1.Solaire

2.Eolien

3.Biomasse

4.Biogaz

5.Energies marines

6.Compteurs intelligents

7.Transports

8.Biocarburants

9.Services

10.Recyclage & Déchets

11.Fonds

12.Carbone

13.Bâtiment vert & Matériaux

14.Eau

15.Grandes entreprises (Samsung)

16.Gouvernements

Prochaine revue des deals le lundi 17 août

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
Article précédentAugmentation de capital pour Bionersis (Premium)
Article suivantLa Leaf, fer de lance de Nissan sur le marché des voitures électriques

Comments are closed.