Deals du 16 au 23 février 2009: de l’eau aux batteries, l’espoir (et l’argent) afflue

Print Friendly, PDF & Email

Eau

Jolie levée de fonds pour la start-up américaine Oasys Water, qui produit à bas coût de l’eau propre et potable à partir d’eau de mer et des eaux usées, et qui a levé 10 millions de dollars et auprès de fonds prestigieux — Flagship Ventures,  Advanced Technology Ventures, Draper Fisher Jurvetson (le 5ème fonds plus actif dans les cleantech de 2008). La société affirme  produire de l’eau propre avec 90% d’électricité en moins par rapport aux procédés classique d’osmose, une technologie issue de Yale University.

La société de gestion de l’irrigation HydroPoint Data Systems veut lever 4 à 8 millions de dollars supplémentaires, a déclaré son PDG Chris Spain à Eath2Tech, après avoir déjà réalisé trois levées de fonds qui lui ont permis de rassembler 36 millions de dollars, ainsi qu’un montant non divulgué fourni par le fonds Sustainable Development Investments de la banque Citigroup en 2007. Son système, WeatherTRAK, permet à ses (déjà 16.000) abonnés de combiner données satellites et logiciel de prévision météo pour calculer l’eau nécessaire à chaque culture et gérer à distance, par un tableau de bord sur internet, les systèmes d’arrosage, pour économiser l’eau.

Suez Environnement vient de signer deux contrats en Algérie pour un montant total de 133 millions d’euros. Sa filiale Degremont sera chargée de doubler la capacité de la station d’épuration de Baraki, qui traitera à terme les eaux usées de 1,8 million d’habitants d’Alger, pour 108 millions d’euros. Et Safege, la filiale d’ingénierie du groupe, a remporté un contrat de 25 millions d’euros pour un chantier de transfert d’eau entre des barrages pour favoriser l’alimentation en eau dans la région aride des hautes plaines setifiennes.

Alliance Chine-Arabie Saoudite dans la désalinisation d’eau de mer : la compagnie d’électricité chinoise Shanghai Electric Power Generation Group et le groupe saoudien ACWA Power International ont décidé de s’allier pour des projets de dé désalinisation d’eau et de production d’énergie dans le monde, et disent en avoir déjà deux en préparation. ACWA Power, qui possède déjà 6 sites de désalinisation et centrales d’énergie qui devraient représenter 4,8 GW en 2010 et 2,23 millions de m3 d’eau par jour en Arabie Saoudite, dont une confié au français Véolia à Jubail, d’une capacité de 800.000 m3/jour. L’accord a été annoncé lors de la visite du président chinois Hu Jintao en Arabie Saoudite.