Deals du 16 au 23 février 2009: de l’eau aux batteries, l’espoir (et l’argent) afflue

Print Friendly, PDF & Email

Transports

Gros prêt (bientôt) pour Tesla Motors : le constructeur californien de voitures électriques, annonce qu’il devrait recevoir dans les 4 ou 5 mois l’emprunt de 350 millions de dollars qu’il avait demandé au Département de l’Energie pour construire une nouvelle usine qui produira une berline tout-électrique, la Model S, dont un prototype sera dévoilé le 26 mars. Sa construction doit démarrer  en 2011. Le PDG Elon Musk affirme au passage que Tesla sera rentable courant 2009 et rappelle le récent accord avec Daimler pour fournir des batteries à des Smart électriques.

Levée de fonds pour la start-up britannique Nexeon Limited, qui fabrique des anodes en silicium pour les batteries au lithium-ion : elle a levé 10 millions de livres, auprès d’Invesco Perpetual (5 millions de livres), Imperial Innovations (4 millions) et PUK Ventures (1 million). Nexeon avait déjà levé 4,25 millions de livres en juillet 2007. PUK Ventures estime le marché des batteries lihium-ion à 8 milliards de dollars en 2008 avec de fortes perspectives de croissance.  Nexeon pourra ainsi construire un usine  pilote pour ces anodes qui doivent améliorer la durée de vie des batteries lithium-ion. La société est un essaimage de l’Imperial Collège de Londres, créée par le professeur Mino Green du Département d’énergie électrique.

Rappelons que le monde des batteries attire les investisseurs : le fabricant de mini-batteries lithium-ion Boston-Power a levé 55 millions de dollars mi-janvier 2009 et ses batteries Sonata équipent des portables HP. Infinite Power Solutions, qui a sorti des batteries à couches minces, a levé 13 millions de dollars en décembre et producteur de batteries lithium-ion, Imara, a décidé de passer à la phase de production industrielle.

Jackpot européen pour Volkswagen : la Banque européenne d’investissement  a accordé un prêt de 400 millions d’euros au constructeur allemand Volkswagen pour l’aider à développer des moteurs et systèmes de transmission plus économes en énergie et moins polluantes pour les voitures passagers et les utilitaires.

En France, les ministères de l’Ecologie et de l’Industrie ont mis en place un groupe de travail réunissant des constructeurs automobiles, des collectivités, des producteurs d’énergie… pour élaborer une stratégie nationale de développement d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables, dont les détails doivent être réglés d’ici au mois de juin. Par ailleurs, l’Etat et les grands comptes publics et privés (La Poste, EDF, Veolia…) ont signé une lettre d’intention pour l’achat de 100 000 véhicules électriques d’ici fin 2012. Un cahier des charges commun sera élaboré d’ici à la fin du premier semestre et les premiers appels d’offre seront lancés à l’automne 2009.

De son côté, l’Ademe va accorder 36 millions d’euros d’aides à 8 projets de véhicules à faibles émissions de gaz à effet de serre dans le cadre du Fonds « démonstrateur recherche » mis en place suite au Grenelle de l’environnement. L’ensemble de ces projets représentent un budget de R&D de 137 millions d’euros. Parmi eux, ElLiSup, un projet de bus hybride équipé de batteries et de bus tout électrique proposé par Irisbus, le CEA et EDF, ou Quat’ode, un projet de quadricycle électrique pour les livraisons urbaines présenté par Veleance et Car&D. 3 autres dossiers sont en cours d’instruction.