Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 9 octobre

Voltalia s’est associé à la banque LCL pour proposer un « Green Corporate Power Purchase Agreement multi-acheteurs » sur une centrale photovoltaïque de 55 MWc en France. Une quinzaine d’entreprises off-takers sont recherchées. En cas de succès, LCL souscrira également à ce PPA.

Le fabricant américain de trackers solaires Array Technologies va s’introduire sur la bourse du Nasdaq le 14 octobre prochain. L’annonce suit de quelques jours celle de Soltec, concurrent direct de l’américain, qui va quant à lui s’introduire sur la place de marché de Madrid en novembre.

Le groupe nucléaire russe Rosatom se met à la production de batterie lithium-ion pour les véhicules électriques et les usages stationnaires. Une filiale baptisée Renera a été créée à cette occasion.

Arkolia Energies lance avec Lendopolis une collecte participative pour une centrale solaire au sol de 11,6 MW prévue pour entrer en service en janvier à Savigny-sur-Braye dans le Loir-et-Cher ; 360 000€ sont recherchés sur deux mois. Une autre centrale est prévue à Venanson (Alpes-Maritimes), les deux mobilisant un investissement de 11,3 M€ dont 0,5 M€ d’obligations convertibles proposées aux riverains et aux habitants des départements voisins.

Jeudi 8 octobre

Le gestionnaire-optimisateur de centrales solaires Ener-Pacte veut sensibiliser les propriétaires d’actifs PV à, non seulement la baisse unilatérale des tarifs d’achat publics pré-2011, mais aussi aux souhaits de Bercy de faire apparemment d’autres économies. Dans un communiqué, il attire l’attention sur le renforcement des contrôles de la conformité des installations, lequel « pourrait être engagé par les autorités publiques en s’appuyant sur un décret contrôle complété par un arrêté entré en vigueur en 2017. Les sanctions encourues pouvant aller jusqu’à la suspension, la résiliation du contrat d’achat voire un remboursement du trop-perçu. » Ener-Pacte signale avoir « audité une centaine d’installations dans le viseur du gouvernement. Un grand nombre d’entre elles présente des problèmes de non-conformité réglementaires et techniques », que l’entreprise propose de régler au moins jusqu’à la sortie de l’obligation d’achat, avec en prime une possible augmentation de la production.

L’éolienne flottante Floatgen au large du Croisic (Loire-Atlantique) a été mise à rude épreuve par la tempête Alex. Pour rappel, des rafales jusqu’à 186 km/h ont été enregistrées dans la nuit du 2 octobre sur l’île de Belle-Ile-en-Mer, par exemple. Ideol, fabricant du flotteur, a enregistré une vitesse maximale de vent à 42 m/s et un pic de hauteur de houle à 5m, ce qui correspond à une vague maximale de 9m de haut, mais la porte-parole de l’industriel précise que Floatgen n’a subi aucun dégât.

L’association professionnelle Afhypac devient France Hydrogène. Le nouveau nom a été adopté lors d’une assemblée générale qui a également voté la création de délégations en régions.

Le fonds corporate Engie New Ventures réinvestit dans Redaptive Inc., opérateur américain d’économies d’énergie dans les bâtiments commerciaux et industriels. Il vient d’annoncer une levée de fonds de 156,5 M$ (133,1 M€) menée par le fonds CarVal Investors et suivie par CBRE, Engie New Ventures, Evergy Ventures et Linse Capital. Redaptive gère des programmes de rénovation énergétique sans capital initial (efficiency-as-a-service) et s’engage sur les résultats. Parmi ses clients, Saint-Gobain. 

Les eurodéputés ont adopté aujourd’hui la loi Climat européenne qui rehausse à 60% l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre en Europe d’ici 2030, (au lieu de 55% comme le propose la Commission). Elle confirme également l’objectif de neutralité carbone en 2050.

Mercredi 7 octobre

Le plan de déploiement des 100 000 points de recharge de véhicules électriques en voirie pour fin 2021 fera l’objet d’une présentation détaillée par le ministère délégué aux Transports la semaine prochaine, sans doute lundi. Y participeront les principales entreprises engagées dans le dispositif et des « annonces » seront faites à l’issue, promet le ministère ; environ 30 000 bornes sont actuellement en service.

La progression des véhicules électriques dans le parc automobile français se confirme. Environ 18 500 VE ont été immatriculés au mois de septembre, ce qui représente 8,8 % de part de marché. Au total, 116 588 véhicules électrifiés rechargeables ont été mis en circulation depuis janvier 2020, soit 80 000 de plus qu’à la même période en 2019.

Le parlement européen a approuvé hier un amendement de Pascal Canfin (LREM, président de la commission environnement) dans la loi Climat pour porter à 60% la baisse des émissions de gaz à effet de serre en 2030, au lieu de 55% comme actuellement envisagé ; 352 députés ont voté pour, 326 contre. Il reste aux députés à adopter la loi dans son ensemble. Elle entérine l’objectif de neutralité carbone en Europe 2050.

Mardi 6 octobre

Le Syndicat départemental d’énergie de la Loire Atlantique (Sydela) a inauguré un projet d’autoconsommation collective avec Nantes Métropole et la ville d’Orvault. L’ombrière photovoltaïque produira 106 MWh/an destinés à 55% au Sydela, 37% à une salle de spectacles et une aire dédiée aux gens du voyage. Le solde, 8%, sera revendu à Enercoop.

Vestas a annoncé que la Société Générale était montée à son capital à hauteur de 5,76%.

Le développeur belge Deme rejoint l’European Clean Hydrogen Alliance, qui comprend notamment EDF et Michelin. Deme développe ses premiers projets H2, notamment PosHYdon avec Neptune Energy, qui consiste en une plateforme de production d’hydrogène offshore de 100 MW.

Pour construire sa grande ferme d’insectes à Poulainville dans la Somme, Ÿnsect complète son financement de Série C pour atteindre 372 M$ (315 M€), en provenance d’Astanor Ventures (investisseur principal), Upfront Ventures, FootPrint Coalition, Happiness Capital, Supernova Invest et Armat Group. Ils rejoignent les premiers investisseurs de la Serie C, notamment Bpifrance, Talis capital, IdInvest, Finasucre, Bois Sauvage et Vis Vires New Protein Capital. Le financement total est porté à 425 M$.

Lundi 5 octobre

A presque 140 Mds$, la capitalisation boursière du développeur EnR américain NextEra Energy tangente celles des majors pétrolières ExxonMobil et Chevron. Elle les a même dépassées vendredi dernier à Wall Street. 

Enel Green Power prépare un projet de production d’hydrogène vert au Chili, au nord de Punta Arenas et alimenté par l’électricité de parcs éoliens. L’italien est associé avec le chilien AME et épaulé par Enap, Siemens Energy et Porsche. 

La Chine a terminé la construction en cinq étapes d’une centrale solaire géante de 2,2 GW installée dans la partie désertique de la province de Qinghai. Elle est équipée d’un stockage de 202,8 MW/MWh.

La société Fonroche Géothermie a obtenu la prolongation de deux permis exclusifs de recherche de gîtes géothermiques à haute température, dit « permis de Vistrenque » et « permis de Cézallier », par deux arrêtés parus au Journal officiel du jour.

Endesa Energia est autorisé à exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes, par un arrêté paru au Journal Officiel du jour. Cette autorisation remplace celle que détenait Endesa Generacion.